×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La médiation sociale: Un concept en pleine élaboration à Mohammédia
Par Fouad Benmir, informatiste

Par L'Economiste | Edition N°:1576 Le 06/08/2003 | Partager

Les décideurs à Mohammédia ont bien saisi que le moment est venu de mener une réflexion au niveau de leur ville.En effet, la médiation sociale est apparue en réponse à de très concrets problèmes de la vie quotidienne qui s'étaient, malheureusement, transformés avec le temps en de vrais maux sociaux qui exigent un traitement profond, global et bien réfléchi. Ceci en adoptant une nouvelle méthodologie de travail et des outils très efficaces pour éradiquer les origines de ces maux et faciliter l'intégration de toutes les populations des quartiers les plus dégradés de la ville.C'est ce qui a amené la préfecture de Mohammédia, le réseau associatif de la solidarité sociale et l'agence de développement social à réaliser un projet de taille, qui mérite largement d'être médiatisé pour servir de “modèle pour d'autres régions du Royaume”.Le réseau associatif de la solidarité sociale a organisé le samedi 5 juillet 2003, au Centre de qualification sociale, une rencontre d'information en faveur des associations et des acteurs de la société civile. Cette rencontre a été caractérisée par la présence de certaines personnalités sportives et de plusieurs militants très investis dans le champ associatif. Un débat très fructueux a été observé lors de cette rencontre qui témoigne d'une conscience profonde de la nécessité de l'instauration d'une médiation sociale de la part des partenaires de la société civile.Dans le même contexte, et pour l'inauguration d'une nouvelle conception du travail associatif et surtout pour une large implication des partenaires industriels de la ville, le réseau associatif de la solidiarité sociale a tenu à organiser un dîner-débat le 9 juillet 2003, auquel ont assisté le gouverneur de Mohammédia, le directeur général de l'Agence de développement social, plusieurs industriels de Mohammédia, des stars sportives, des professionnels de l'information et de la communication et certaines personnes très connues pour leur dévouement au social.Lors de ce dîner-débat, le secrétaire général du réseau associatif de la solidarité sociale a exposé la philosophie du Centre de qualification sociale (CQS) et invité les industriels de la ville à adhérer à ce projet social pour une ville pour tous. Voici les grandes lignes du CQS. La création du CQS s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle donne, faisant de la lutte contre la pauvreté et de la proximité son leitmotiv.Cette nouvelle politique tire sa source référentielle des hautes orientations royales et de la déclaration de la politique gouvernementale.Le CQS est une structure à but non lucratif gérée par les associations pour les associations. Sa vocation est d'accompagner les associations porteuses de microprojets dans les phases de montage de projets et la recherche de financements. La gestion des transformations sociales par l'intégration sociale volontaire de la population ayant bénéficié du programme de “relogement des habitants des bidonvilles de Mohammédia” en 1989.


Objectifs principaux du projet

1- Capitalisation des initiatives citoyennes des acteurs associatifs dans les zones vulnérables de Mohammédia. Le projet a pour ambition de fédérer des énergies autour de microprojets, de soutenir la création et le développement de structures associatives;2- Création d'un espace de rencontre, dialogue, réflexion et innovation, communication et échanges à la disposition des associations, organismes des quartiers, coopératives et particuliers;3- Simplification de la coordination entre les acteurs de développement social: administration publique-société civile-secteur privé.. Résultats attendus:1- Mise en place d'un réseau de la solidarité sociale;2- Amélioration de la qualité de vie de ladite population;3- Renforcement des capacités institutionnelles des associations et des coopératives locales qui oeuvrent pour la réalisation des objectifs de l'économie sociale et le développement local;4- Participation active et rationnelle des habitants de quartiers en situation difficile dans le développement du milieu;5- Capitalisation des actions et la production de cadres conceptuels et méthodologiques devant servir à l'élaboration de modèles d'action pour des projets de développement en milieu.Reposant principalement sur une logique de coopération, le centre réunit en partenariat trois principaux acteurs: la préfecture de Mohammédia, l'Agence de développement social et le Réseau associatif de la solidarité sociale.Les engagements des trois parties dans l'encadrement du centre se présentent comme suit:1- La préfecture de Mohammédia participe avec:• Construction du centre;• Elaboration de l'étude de faisabilité du centre;• Mise à la disposition du centre de deux cadres administratifs;• Assistance technique en matière de préparation des dossiers de projets sociaux encadrés par le centre.2- L'Agence de développement social participe avec:• Equipement bureautique et informatique du centre, dont le montant s'élève à 250.000 DH (TTC);• Instauration d'une antenne de l'agence dans le centre;• Cofinancement pouvant atteindre 70% du coût total des projets réalisés par les associations et les coopératives partenaires et/ou encadrées par le centre dans le cadre du Programme d'actions de la solidarité et l'éducation à la citoyenneté (PASEC).3- Le Réseau associatif de la solidarité sociale apporte:• Encadrement pédagogique et technique du centre;• Gestion quotidienne du centre.La gestion du centre reposera sur le principe de la gestion déléguée dans la mesure où le centre sera géré sur la base d'un cahier des charges par le Collectif associatif local (Réseau associatif de la solidarité sociale).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc