×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Immobilier: Belle présence marocaine au SIMA 05

Par L'Economiste | Edition N°:2030 Le 27/05/2005 | Partager

. Le ministère de l’Habitat et du Tourisme associés. Tamansourt, la ville nouvelle de Rabat, Mogador Essaouira, Lixus…. La diversité de l’offre marocaine a séduitBelle présence marocaine dans l’un des plus importants salons de l’immobilier d’Europe, celui de Madrid, organisé par le groupe espagnol Planner. Et bien meilleure performance que l’année précédente où, raconte Fouad Akalay, le DG du groupe Archimedia(1), l’offre marocaine au SIMA était dérisoire. Cette année, une après-midi de conférences, modérées par le ministère du Logement social espagnol, est dédiée au Maroc. Le ministre de l’Habitat Taoufik Hejira a fait le déplacement ainsi que l’Agence du Nord, une vingtaine de promoteurs privés, dont l'Association des lotisseurs, l'Alpic, Jet Sakane, Omnidior, Al Mawlid mais aussi la Fédération du tourisme en la personne du président, l’aménageur-développeur Thomas et Piron, invité par le Maroc, et bien entendu le groupe Fadesa, qui lui a son propre stand.Dans le pavillon international, le stand Maroc est le plus haut, le plus visible et le plus “typé”. Palmiers, thés, tapis berbères, arcs en ogive, vidéos sur le Maroc. Si le stand ne passait pas inaperçu, il n'a pas non plus opté pour une ligne contemporaine et moderne, à l’instar des autres pavillons. Si bien que le message destiné aux investisseurs est légèrement brouillé: on ne sait pas trop ce que l’on vend: vacances? immobilier? En fait, les deux: et c'est l’innovation de l’année, bien que l’aspect tourisme ait la part belle dans ce salon très ciblé. Ce stand est donc celui du Royaume du Maroc. Sous la présidence de la Primature, le ministère de l’Habitat et du Tourisme. L’on remarquera par ailleurs l’absence de la CDG, premier promoteur immobilier du pays, qui ne serait pas intéressée comme le dit la rumeur ici (ce qui reste à vérifier).L’Erac de Marrakech est là aussi pour vendre le projet Tamansourt. La ville nouvelle de Rabat d’Al Omrane est également présentée, comme les sites de Lixus et Essaouira Mogador concédés à Thomas et Piron. Son représentant, Jean-Claude Herman, pense qu’il y a un grand intérêt à être présent dans ce salon car l’immobilier en Espagne a flambé et les projets d’Essaouira et Larache répondent parfaitement à la demande espagnole.Ce vendredi, Hejira prévoit une visite sur le terrain en Hollande, France et Espagne pour les nouvelles technologies de construction destinées pour l’habitat social. Ces logements coûteraient entre 8.000 à 12.000 dollars clés en main, souligne le ministre. “Cette technologie s’appuie sur la construction de murs porteurs. Ces entrepreneurs jouent sur la quantité, la rapidité et l’ingénierie du management d’entreprise et de chantiers”.Samedi matin, le ministère du Logement social et la mairie de Madrid devaient organiser une visite guidée des grands projets d’aménagement urbains pour la délégation marocaine. Au programme aussi une rencontre des MEE (Marocains expatriés en Espagne) avec Hejira, l’ambassade du Maroc en Espagne, le département des MRE. Objectif, les informer des innovations et nouveautés dans le secteur de l’immobilier, mais aussi pour les encourager “à jouer le relais entre le secteur privé espagnol et marocain”, précise Hejira, toujours aussi spontané et souriant. Le ministre insiste en particulier sur une exonération fiscale encore méconnue, dit-il. Il s’agit du concept de l’exonération fiscale à partir de 2.500 logements sur cinq ans. “C’est un véritable paradis fiscal”. Le foncier public semi-équipé à la disposition du secteur privé est également promu.La première tranche concerne 3.400 hectares pour le logement social, elle comprend deux villes nouvelles, Tamansourt sur 1.200 hectares pour 200.000 habitants et la ville nouvelle de Rabat étendue sur 900 hectares pour 250.000 habitants.


100.000 visiteurs

Le Salon de l’immobilier qui se tient depuis le 24 jusqu’au 29 mai, est l’un des plus importants en Europe. Pour sa septième édition, les organisateurs prévoient plus de 100.000 visiteurs dans l’impressionnant centre d’exposition Juan Carlos I, qui fait quelque 80.000 m2. Les organisateurs ont compté plus de 700 exposants espagnols et internationaux. Au pavillon international, la présence portugaise, mexicaine et américaine etait importante. Mouna KADIRI-------------------------------------------------------------------------------------(1) Médiateur du salon pour les promoteurs immobiliers marocains.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc