×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Grand-messe des cambistes arabes

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. Une rencontre tenue à Marrakech du 16 au 19 novembre . L’actualité du secteur notamment au menu PLUS de 500 banquiers, agents de change , courtiers, analystes et gestionnaires de fonds, issus des pays du Golfe et du Moyen-Orient, se sont retrouvés, du 16 au 19 novembre, à Marrakech pour le 32e congrès annuel de l’Ica (Interarabe cambiste association). Une occasion pour discuter de divers sujets relatifs au secteur et pour les banques marocaines de présenter les réformes dans le secteur financier, mais aussi leurs produits et leurs instruments financiers. A noter que la rencontre a été sponsorisée par la chaîne de télévision Al Arabiya. A l’origine, un cambiste était un opérateur chargé de vendre et d’acheter des devises, tout en essayant d’en dégager un bénéfice. Ce métier a bien évolué entre-temps. «Aujourd’hui, les cambistes sont de véritables ambassadeurs auprès de leurs pays pour encourager les investissements», souligne El Hadi Chaibainou, directeur général du GPBM (Groupement professionnel des banques du Maroc). «Saisir les opportunités» fut le thème de la rencontre qui, comme chaque année, se penche sur les questions d’actualité dans le monde financier. Au programme, à Marrakech, la fluctuation du dollar, l’inflation, l’économie du Moyen-Orient, les banques islamiques…«Au Maroc, nous proposons des produits et des instruments financiers qui répondent aux préoccupations religieuses des investisseurs arabes», affirme Abdelmalek Benabdeljalil, directeur et responsable de la zone libre à BMCE Capital. Pour Amr Youssef El Ganainy, président de cette organisation interarabe, ce genre de manifestation est un lieu d’échanges entre experts arabes et une occasion pour encourager les coopérations. A voir la satisfaction des responsables bancaires présents, c’est un objectif amplement atteint. «Je n’ai pas souvent l’occasion de rencontrer 200 responsables de banques en deux jours», s’exclame Karim Laghmich, de BMCE Capital. Rappelons que l’Ica est une organisation interarabe qui existe depuis 35 ans et qui regroupe les cambistes du monde arabe, dont les pays du Golfe et du Moyen-Orient. Pays qui sont actuellement les plus actifs en matière d’investissement. D’après les participants marocains, avec ses instruments financiers, son chantier de réformes financières ouvert depuis 1993, le Maroc est bien en avance, comparé à des pays de la même région. «Finalement, que cherchent les cambistes et les investisseurs qui nous confient leurs portefeuilles? Un flux de capitaux et des instruments financiers fiables», argumente Benabdeljalil. Et d’ajouter «le Maroc a mis en place un chantier de réformes et d’autres qui sont en cours avec des instruments de financement diversifiés, instruments de couvertures qui garantissent des gestions de risque très modérées». Propos renchéris par Mouhssine Cherkaoui du groupe BCP, qui ira jusqu’à dire que «les banques marocaines n’ont rien à envier à leurs consœurs américaines ou européennes, bien qu’elles ne disposent pas de tailles identiques dans le monde financier».


Compétences marocaines

LES compétences ont également été au cœur du 32e congrès des cambistes interarabes qui s’est tenu à Marrakech du 16 au 19 novembre. Le cambiste est avant tout un technicien qui doit avoir une bonne connaissance des mathématiques, l’esprit vif et des nerfs solides. Les mouvements sur les marchés étant à la mesure de la vitesse à laquelle l’information circule engendrant tant d’enjeux. Au niveau des ressources, le Maroc est aussi en avance. «En témoigne le nombre de Marocains qui travaillent dans des banques et organismes spécialisés», précise El Hadi Chaibainou du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc