×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Construction: La lente percée de l’architecture métallique

Par L'Economiste | Edition N°:2406 Le 22/11/2006 | Partager

. Le métal peu présent dans la construction au MarocL’industrie marocaine de l’architecture métallique aimerait bien percer le marché du bâtiment. Le groupe Arcelor et la société Stroc Industrie réuniront les différents acteurs de la construction et du bâtiment du pays autour d’un séminaire, ce jeudi 23 novembre, à Casablanca. Armés d’arguments efficaces, ils tenteront de séduire architectes et entrepreneurs. Pour l’occasion, Jacques Ferrier, un expert en la matière, est invité à animer les débats.Il faut dire que les exemples de réussite de l’architecture métallique à travers le monde ne manquent pas. De l’Empire State Building à la Tour Eiffel, la structure d’acier a, depuis plus de 100 ans, fait ses preuves. Premièrement, comme la majorité des pièces sont composées en usine, les entrepreneurs font de facto appel à une main-d’oeuvre qualifiée. «Inévitablement, cela épure de l’informel toute la chaîne professionnelle, de la conception à la réalisation», avance-t-on chez Archimedia, organisateur délégué de la rencontre. La rapidité d’exécution des chantiers et le gain d’espace au sol sont au nombre des éléments qui jouent en la faveur de l’architecture métallique. La récente flambée des prix dans le secteur de l’immobilier à Casablanca incite en effet les propriétaires d’immeubles à occuper plus d’espace en hauteur, diminuant ainsi leurs frais fonciers.Anti-sismiques, anti-cyclones, et pouvant résister à des chaleurs allant jusqu’à 700° Celsius, les charpentes métalliques offrent bel et bien des garanties exceptionnelles.Enfin, les vertus environnementales du métal sont toutes aussi séduisantes. En effet, lorsqu’un bâtiment devient désuet, il est toujours possible d’en recycler le métal. «Il est même possible de démonter un immeuble et de le re-localiser», affirme-t-on chez Archimedia.Mais le Maroc est-il prêt à faire le grand saut et à délaisser le béton, élément central de son architecture urbaine? Le défi des industriels est de taille, car il faudra d’abord développer un savoir-faire, et surtout, donner envie aux architectes de travailler ce matériau. Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc