×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:149 Le 13/10/1994 | Partager

Hôtellerie: Hausse du bénéfice semestriel de Forte

Forte, le groupe hôtelier britannique qui vient de remporter la bataille de la chaîne Méridien, la filiale d'Air France, au détriment d'Accor, a affiché au terme du premier semestre clos le 31 juillet, un bénéfice imposable en hausse de 62% à 60 millions de Livres (1£=14,06). Son chiffre d'affaires a atteint, lui, 806 millions de Livres. Avec 850 hôtels implantés dans près de 40 pays et 740 restaurants, Rocco Forte dit avoir les moyens nécessaires pour accélérer sa croissance grâce à I 'amélioration de la performance de ses systèmes de vente et marketing". Il reconnaît également que Méridien constitue "un formidable atout" pour le développement de son groupe.

Sept compagnies contre la recapitalisation d'Air France

Sept compagnies aériennes européennes ont contesté la décision de Bruxelles donnant le feu vert à la recapitalisation d'Air France à hauteur de 20 milliards de Francs par l'Etat français. KLM, SAS, Air UK, TAT European Airlines, Maersk Air, British Airways et British Midland ont effectivement décidé de saisir la Cour de Justice européenne. "Rien ne justifie une subvention de cette importance", a fait valoir le président de British Airways. "Les conditions imposées sont totalement inadéquates et cette subvention constitue un grave revers pour le développement d'un marché du transport aérien totalement déréglementé en Europe", a-t-il ajouté. 

Cosmétiques: Sanofi se défait de Stendhal

Pour financer le rachat des médicaments de prescription de Kodak, Sanofi poursuit ses cessions d'actifs. La filiale d'Elf vient d'annoncer la vente de la société de cosmétiques Stendhal et de l'usine où sont fabriqués ces produits au parfumeur Jacques Bogart.

Sanofi a souligné que l'acquéreur "assurera la pérennité du site industriel et le maintien de l'emploi". Le groupe Bogart détient, outre la gamme de cosmétiques Jeanne Piaubert, plusieurs marques de parfums (Bogart, Ted Lapidus, Balenciaga, Chevignon et Façonnable) et d'accessoires.

Mécanique: Le gris Industries retourne aux bénéfices

Le gris Industries, connue notamment pour ses grues Potain, a clos le premier semestre avec un bénéfice net consolidé part du groupe de 8 millions de Francs, après 60 millions de perte au cours de la même période de l'année écoulée. Son chiffre d'affaires consolidé a enregistré une légère baisse de 0,8% à 2,23 milliards de Francs . En dehors de sa branche manutention-levage dont les ventes ont régressé de 2,4% à 1,4 milliard, le groupe précise que toutes ses activités sont orientées à la hausse.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc