×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

Renault engage l'ouverture de son capital

Par L'Economiste | Edition N°:149 Le 13/10/1994 | Partager

Le coup d'envoi effectif à l'ouverture du capital de Renault a été donné mardi 4 octobre.

L'Etat français a en effet annoncé qu'il allait céder de gré à gré 5% du capital du constructeur à des actionnaires-partenaires. L'appel d'offres destiné à sélectionner les membres du groupe d'actionnaires-partenaires (GPA) a été publié le lendemain au Journal Officiel. La composition de ce GPA sera arrêtée par le ministre de l'Economie sur avis conforme de la Commission de privatisation et annoncée au début de l'offre publique de vente, permettant aux particuliers d'acheter des actions Renault.

Chaque membre du GPA devra s'engager à acheter au minimum 2,4 millions d'actions, soit 1% du capital de Renault. Mais en cas d'afflux de demandes, le Ministère de l'Economie a précisé que l'Etat pourrait retenir plus de cinq candidats, qui se verraient alors attribuer moins de 1% du capital.

Les partenaires les plus fréquemment cités sont notamment la BNP, Elf et Rhône Poulenc récemment privatisés ainsi que Matra et Axa.

Les acquéreurs devront s'engager à conserver la totalité de leurs titres pendant trois mois. Durant les vingt et un mois suivants, ils pourront en céder 20%. Les 80% restants seront échangés à l'intérieur du GPA .

Le prix de souscriptions de l'ensemble de ces actions sera égal à celui fixé pour les investisseurs institutionnels majoré d'une prime de 2%.

Il est à rappeler que la mise sur le marché de Renault devrait rapporter,: tous frais déduits, environ 8 milliards de Francs. L'offre publique de vente (OPV), qui sera couplée avec une augmentation de capital de 2 milliards de Francs, concernera prés de 28% du capital du constructeur. Le pourcentage exact dépendra en fait de la dilution consécutive à l'augmentation de capital et donc de la valorisation de Renault.

Environ 10% des titres de l'OPV seront réservés aux salariés, ce qui équivaut à près de 3% du capital. Pour devenir actionnaires, ces derniers se verront offrir des conditions particulières(rabais, paiements échelonnés...). Par ailleurs, le Suédois Volvo, deuxième actionnaire du groupe, s'est engagé à céder, lors de l'ouverture du capital, au moins 8% des 20% qu'il détient dans Renault SA. L'argent dégagé de cette cession permettra à Volvo d'acheter pour 4,5 milliards de Francs à Renault les intérêts de 45% qu'il détient encore dans Volvo Truck.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc