×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Delta Holding: Une success story familiale

Par L'Economiste | Edition N°:2736 Le 17/03/2008 | Partager

. Le groupe compte aujourd’hui 20 sociétés. 1,5 milliard de DH de chiffre d’affaires en 2007Philosophie de l’écoute et du conseil, savoir-faire transmis de père en fils, innovation permanente, relation de confiance avec la clientèle, synergie des sociétés… Voici la recette secrète de Delta Holding, qui s’impose depuis plus de 30 ans dans les infrastructures à travers quasiment tout le Royaume. La naissance du groupe coïncide avec l’arrivée de son fondateur Hadj Fahim dans le secteur privé. Lauréat de l’Ecole du Génie Rural, il a commencé sa carrière professionnelle au ministère de l’Agriculture qu’il quitte à l’âge de 29 ans, après y avoir occupé le poste de chef de service de l’équipement.En 1974, il entame sa carrière d’entrepreneur en tant que directeur général de sociétés dans le BTP. Pour lui, cette année marque la date de naissance du groupe Delta Holding qu’il préside aujourd’hui. Membre fondateur de la FNBTP, membre de l’amicale des ingénieurs des ponts et chaussées du Maroc, président de l’association marocaine des routes et membre du conseil d’administration de la Fédération routière internationale à Genève, Il est titulaire de trois décorations royales dont celle d’Officier du Trône.Dès le départ, «le groupe a choisi d’asseoir une politique de développement dans la durée centrée sur des domaines spécifiques qui font partie de son métier de base», insiste le PDG. Sa stratégie a, d’emblée, été fondée sur la diversification harmonieuse de l’activité en accordant à la qualité une place primordiale tout en restant à l’écoute des progrès techniques et adaptant régulièrement ses structures et ses méthodes à l’évolution de l’environnement économique et technologique. Cette politique de développement a été initiée dans le domaine du BTP où le groupe a construit une expérience qui a permis de réaliser des travaux et des équipements importants, dans le secteur des autoroutes, des barrages, du bâtiment et de l’immobilier. Sa stratégie de diversification l’a conduit vers l’industrie, essentiellement vers le domaine de la métallurgie où le groupe dispose aujourd’hui d’un savoir-faire reconnu en matière de construction métallique, chaudronnerie lourde, tôlerie de précision et équipements électromécaniques de barrages qui, pendant longtemps, étaient un domaine réservé aux sociétés étrangères. Il est présent aussi dans la production d’éthanol et des gaz industriels et médicaux. Delta Holding a développé sa technicité dans les secteurs de la galvanisation et de la fonderie. Elargissant davantage son champ d’action, il a pratiqué une ouverture vers le domaine de l’eau et de l’environnement où le groupe se trouve aujourd’hui leader en matière de fabrication et de pose de conduites d’eau en béton précontraint. Lors de son trentième anniversaire fêté avec l’ensemble du personnel en 2004, et suite aux recommandations des participants, de nouveaux axes de développement ont été tracés au groupe. Il a ainsi été décidé d’investir dans les concessions de service public et développer les activités à l’international en exportant ses métiers et ses produits. Etant persuadé que la gestion des services publics constitue un créneau d’avenir, il a ainsi initié des partenariats avec des opérateurs nationaux de grands renoms pour participer aux appels d’offres internationaux de gestion de délégués de services publics. Ainsi il s’est fait adjuger en groupement avec lesdits partenaires sa première affaire d’affermage d’eau potable, au Cameroun. Il s’agit de la production d’eau potable, de son traitement, sa distribution et la gestion de ce service pour deux grandes villes à savoir Douala et Yaoundé et 104 centres urbains. Il est aussi préqualifié pour la concession d’un tronçon de l’autoroute Dakar-Thiès. Sur son développement à l’international, le groupe exporte vers les pays riverains une partie de ses produits manufacturés tels l’éthanol, les équipements de sécurité et les pièces de fonderie. Sa première unité industrielle au Sénégal est en cours d’achèvement.Le groupe a doté ses filiales d’une autonomie de gestion, en se réservant le rôle de les suivre par le biais de contrats-programmes, de reportings mensuels et d’ audits tout en les assistant dans leur gestion de trésorerie par un système de cash pooling.Pour accompagner son développement, Il a opté pour des structures regroupant ses 20 filiales en cinq pôles métiers en vue de favoriser les synergies, renforcer l’encadrement technique et managérial de ses sociétés tout en dédiant un pôle entier au développement à l’international.Ses ressources humaines qui comptent aujourd’hui 3000 collaborateurs «sont rigoureusement sélectionnées», précise Fahim. L’encadrement est assuré par plus de 400 cadres dont une centaine d’ingénieurs. «Sa politique suivie en la matière privilégie la rigueur, le mérite, la qualification et la promotion interne», poursuit-il. Saïd MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc