×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Bourse: Distrisoft lance son programme de rachat

Par L'Economiste | Edition N°:2736 Le 17/03/2008 | Partager

. L’opération porte sur 5% du capital pour 25.000 actions. Les prix varient entre 540 et 840 dirhamsAprès Addoha, c’est autour de Distrisoft de lancer un programme de rachat d’actions. Le distributeur de matériel et logiciel informatique envisage d’acquérir 5 % de son capital (soit l’équivalent de 25.021 actions) pour un montant maximum fixé à 21 millions de DH. En termes de prix, la fourchette varie entre 540 et 840 dirhams. «C’est une première depuis son introduction en Bourse en septembre 2006», précise un analyste de la place. De plus, «l’intention de Distrisoft n’est en aucun cas d’annuler les titres achetés», signale-t-on au sein de la société. Bien au contraire, renchérit-on, le programme n’aura aucune incidence sur les comptes de la société à l’exception de l’enregistrement des plus ou moins-values éventuelles constatées en compte résultats. Par ailleurs, le choix des prix d’achat et de vente se justifie, entre autres, par la méthode des écarts relatifs à la volonté de Distrisoft de se référer à un échantillon représentatif des dernières opérations de rachat qu’a connues la Bourse. En fixant le haut de la fourchette au prix de 840 dirhams, l’écart ressort à 55,6%, sachant que ce dernier se situe dans l’intervalle de ceux observés (entre 40 et 60%) pour les programmes de rachat initiés par certaines sociétés cotées. Prenant effet le 28 mars, après approbation de l’assemblée générale ordinaire, prévue à la même date, ce programme court sur une durée de 18 mois. Il prendra fin le 28 septembre 2009. Signalons par ailleurs que le cadre légal relatif aux sociétés anonymes impose que l’ensemble des actions acquises par l’entreprise ne dépasse pas le montant de ses réserves. Pour le cas de Distrisoft, le montant des réserves s’élevait à 15 millions de DH à fin juin 2007. Toutefois, l’entreprise a la possibilité d’accroître la valeur globale de ses actions, sans pour autant dépasser le montant maximum du programme d’achat (21 millions de DH), à condition de procéder à une augmentation de ses réserves autres que légales. Pour financer ce projet, Distrisoft envisage de mobiliser la totalité de sa trésorerie (4,6 millions de DH à fin juin 2007). Le recours aux concours bancaires n’est pas exclu. Rappelons que ce programme de rachat intervient à peine quelques semaines après l’augmentation de capital à laquelle avait procédé la société. A ce moment-là, le cours avait subi un fort ajustement passant de 915 à 646 dirhams deux jours plus tard.Sur ce point El Baghdadi, directeur financier de Distrisoft, précise que cette fluctuation du cours est motivée par la création de nouvelles actions suite à l’augmentation de capital par incorporation de réserves. Le titre a été ajusté, pour rappel, par un rapport des 2/3, «étant donné que nous avions distribué une action nouvelle pour deux anciennes», fait-il observer. M.A.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc