×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Corruption: Des caméras dans les ports et aéroports

Par L'Economiste | Edition N°:2263 Le 26/04/2006 | Partager

- Les mécanismes de prévention de la corruption semblent assez empiriques en dépit des efforts d’automatisation censés réduire le risque?- La corruption est un phénomène de société qui n’est pas spécifique à un secteur plutôt qu’à un autre. Quand il y a corruption, il y a celui qui donne et celui qui reçoit. Et pour engager une action efficace, il faut agir sur les deux parties. Le contexte aussi peut favoriser de tels comportements. En plus des mesures disciplinaires, il faut des actions de sensibilisation, de formation… C’est un travail qu’il faut mener à l’échelle nationale et qui requiert une mobilisation générale. Chaque administration, chaque organisation doit réfléchir à des actions locales spécifiques. En ce qui nous concerne, à chaque fois qu’un comportement indélicat est signalé, des mesures sévères pouvant aller jusqu’à la suspension sont prises. De même nous procédons à une mobilité de personnel, tous les trois mois ou tous les deux ans, en fonction de la sensibilité du poste. Mais nous misons plus sur l’information pour une plus grande transparence. Notre site Web en est une parfaite illustration. Toutes les informations se rapportant aux formalités et procédures applicables par la Douane, à la législation et à la fiscalité en vigueur sont disponibles. On y trouve même des rubriques interactives. A côté, nous sommes en train de développer un système d’information performant: le système Badr dont le deuxième pavé sera opérationnel dans un mois. Ce système va renforcer la dématérialisation des procédures et leur simplification ainsi que la transmission des informations. Nous avons également dématérialisé des procédures même au niveau de la sélectivité. Ainsi, pour limiter les risques, l’inspecteur qui sera chargé de procéder au contrôle physique est désigné de manière aléatoire par le système informatique. En matière d’audit et d’inspection, nous avons opté pour la régionalisation. Aussi, dans toutes les directions régionales, des structures d’audit et d’inspection, reliées de manière fonctionnelle au service central compétent, procèdent-elles à des contrôles et vérifications inopinés. Par ailleurs, nous avons engagé une action conjointe avec l’Onda et l’Odep pour équiper les ports et les aéroports de caméras de surveillance. Nous avons demandé à l’Odep d’équiper les ports et aéroports de caméras de surveillance dans un objectif d’amélioration des contrôles mais aussi de dissuasion.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc