×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Communales
El Jadida: Des têtes de liste peu convaincantes

Par L'Economiste | Edition N°:1593 Le 03/09/2003 | Partager

. Distribution de tracts sans grande ferveur . Des candidats comptent sur leurs proches La participation aux élections ne sera pas grande. C'est ce que prévoient certains observateurs suivant de près la campagne électorale. La population ne fait plus confiance aux élus. Des têtes de listes de nombreux partis ne semblent pas les convaincre. Certains paraissent même surpris à la question de l'intention de vote. “Je ne me sens pas concerné. Je ne vois vraiment pas pour qui voter”, répond un étudiant. “Moi, je n'achète plus le journal qui ne parle plus que des élections”, poursuit un enseignant. Ce dernier n'a même pas sa carte électorale et il n'a pas l'intention de la récupérer. Dans un quartier de la ville, des habitants désabusés se moquent des efforts démesurés que semblent fournir les candidats. Les “partisans”, de leur côté, sans grande ferveur, distribuent leurs tracts, ne prenant pas la peine de défendre leur cause. Ils donnent plutôt l'apparence d'être empressés de s'acquitter d'une tâche ne les concernant pas. Les partis traditionnels ont aménagé des locaux dans différents quartiers en ville pour rallier des sympathisants. D'autres candidats comptent plutôt sur leurs proches et connaissances. Des femmes sont très sollicitées pendant la campagne électorale. Elles ont un rôle déterminant pour faire pencher la balance. A noter que des mécontents du PI ont rejoint le MNP, avec la ferme intention de saborder leur parti, pour ensuite constituer des alliances ailleurs. Les observateurs n'écartent pas la possibilité de se retrouver avec un conseil municipal peu efficace, vu les guerres intestines au sein même de certains partis. Ce qui n'est, hélas, pas rassurant pour le devenir de la ville, s'inquiète un électeur. Rappelons que la province compte 52 communes dont 9 à scrutin de liste. Il s'agit de communes avec au moins 25.000 habitants selon le recensement de 1994. Ces dernières sont El Jadida, Azemmour, Moulay Abdellah, Chtouka, Metouh, Ghnadra, Saniat Berguig, Sidi Bennour et Ouled Hcine. Pour ces 9 communes, 2.995 candidats, dont 105 femmes avec 113 listes, postulent pour 235 sièges. Les partis les plus représentés sont l'USFP et le PI avec 235 candidats pour chacun. Viennent après le RNI et le MNP avec 210 candidats. Pour El Jadida-ville, 63.568 électeurs sont inscrits et auront à leur disposition 134 bureaux de vote. Le scrutin sera uninominal pour les autres communes, dont Khmis Zemamra. 2.072 candidats dont 3 femmes seulement postulent dans 743 circonscriptions.


Pauvre commune

Président de commune, Abdeljebar Boumelha brigue pour un nouveau mandat à la Commune rurale de Chaïbate (cercle de Sidi Smaïl) relevant de la province d'El Jadida. C'est l'une des plus pauvres communes à l'échelon national. Les recettes sont faibles et proviennent surtout de la participation de l'Etat à travers la TVA. Le budget annuel de cette commune avoisine les 1,5 million de dirhams. “Au total, 700.000 DH couvrent les dépenses de fonctionnement et le reste est affecté à l'équipement”, révèle Boumelha. La situation est exacerbée pour les 10.000 habitants de cette commune qui s'étend sur 10 km2 avec 26 douars. Les habitations sont éparpillées, ce qui rend bien les chantiers onéreux. Né à El Jadida un 17 mai 1950, Abdeljebar Boumelha se présente pour la 4e fois aux communales sous l'étiquette MNP. Il est président de la même commune depuis 1992. Pour lui, la population rurale souffre de l'enclavement et donc de l'exclusion. La commune est appelée à trouver des financements afin de lancer des projets d'adduction en eau potable et l'électrification des douars. La commune table beaucoup sur le canal liant le barrage Daourat à Jorf Lasfar. Ce projet capital pour les habitants de la région a pu obtenir un accord de financement d'une banque allemande. Le projet nécessite 3 millions de dirhams et la commune devrait mettre la main à la poche pour contribuer à hauteur de 20%. A noter que l'électrification des douars de cette commune est au stade zéro, sans parler des pistes qu'il faut presque entièrement réaménager. Heureusement, qu'en matière d'éducation, il existe une école pour chaque douar, soit un taux de couverture satisfaisant.


Un architecte joue la carte de l'expertise

Ahmed Guessous se présente en tête de liste “Alliances des Libertés” (ADL) à El Jadida. Il a été désigné mandataire après le retrait d'Abderrahman Kamel, responsable local du parti. Député du même parti, Kamel a été sommé d'abandonner les communales, conformément à la nouvelle charte qui interdit à toute personne contractuelle avec la commune de se présenter comme candidat. En effet, Kamel dispose d'une concession avec la commune pour la gestion d'un camping. “Nous allons faire une campagne propre avec le soutien d'Abderrahman Kamel”, commente Guessous. Ce dernier promet de mettre à contribution son expertise pour une meilleure gestion de la ville. Né le 5 mars 1954 à El Jadida, Mohamed Guessous est architecte de profession. Pour lui, il s'agit de soumettre les problèmes de la ville, mais aussi les projets, aux citoyens. L'information, ajoute-t-il, doit être véhiculée de manière régulière à travers une revue municipale. Guessous aura des concurrents bien connus à El Jadida comme Youssef Zahidi ou encore le président sortant Kadiri. Des projets de grandes envergures attendent la ville, et les futurs élus devront être bien outillés pour les concrétiser. D'autant plus qu'avec l'autoroute qui reliera Casablanca à El Jadida, la capitale des Doukkala sera hissée au rang des grands pôles industriels. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc