×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Ciba-Geigy regroupe ses divisions à Aïn-Sebaâ

    Par L'Economiste | Edition N°:50 Le 22/10/1992 | Partager

    Toutes les divisions de Ciba-Geigy Maroc S.A. vont être regroupées en un seul lieu début 1993. Un investissement de 5 millions de Dirhams a été consacré à cette opération qui a pour but la rationalisation de l'organisation.


    APRES avoir investi quelque 35 millions de Dirhams dans l'acquisition du terrain et les investissements complémentaires, à savoir l'atelier de formulation phytosanitaire, les magasins de stockage multidivisionnaires et les installations de sécurité et de protection de l'environnement, Ciba-Geigy Maroc S.A. s'est lancée dans le regroupement à Ain-Sebaâ de ses divisions. Jusque là, les activités du groupe Ciba-Geigy Bâle, maison mère, représentées au Maroc étaient réparties sur Casablanca. A l'exception de l'usine de production de produits pharmaceutiques, ces divisions seront rassemblées sur un même site. Les buts de cette opération étant, selon M. Rolf Widmer, Directeur Général de Ciba-Geigy Maroc S.A., «la synergie et la rationalisation de l'organisation». Il explique que «l'installation du système de protection de l'environnement qui a été réalisée a demandé un investissement relativement coûteux. Si cette installation n'était destinée qu'à une seule division, elle n'aurait pas pu être amortie».
    Le service commercial était déjà sur Aïn-Sébaâ. L'administration générale, les départements comptable, financier et ressources humaines sont encore au centre-ville. C'est par conséquent, dans un soucis de synergie et d'amélioration de l'efficacité des différentes divisions que le transfert effectif de toutes les divisions sera effectué dès 1993.
    La première division qui a été installée à été celle des colorants et produits chimiques il y a trois ans. L'activité de cette division, qui était basée aux Roches Noires, englobe la distribution de colorants, de produits chimiques et d'agents d'ennoblis-sement. C'est aussi celle qui réalise la première part du chiffre d'affaires de la filiale marocaine, qui est de 250 millions de Dirhams. La part du marché occupée par cette division est de l'ordre de 25 à 30%. Pourtant, quelque six multinationales sont représentées sur ce marché au Maroc. La seconde division, sur le plan du chiffre d'affaires, est celle de l'agriculture. Cette dernière coiffe deux sections.

    La première section «Protection des plantes» produit des insecticides, des fongicides, des herbicides et des oligo-éléments. La seconde section «Santé animale» distribue des produits destinés au traitement et à la prévention des maladies des animaux.
    La troisième division regroupe des produits tels que des pigments, des additifs et des polymères destinés aux industries.
    Enfin, la quatrième entité qui contribue au chiffre d'affaires est la division pharmaceutique. Au niveau mondial, les produits pharmaceutiques représentent 30% du chiffre d'affaires du groupe Ciba qui est de 21 milliards de Francs suisses, soit à peu près 130 milliards de Dirhams. Ciba-Geigy est le quatrième groupe mondial en ce domaine.
    Au Maroc, la division pharmaceutique constitue une entité différente. Ciba-Geigy Pharma Maroc S.A. est une société à part entière. Cette séparation est imposée par la législation marocaine en matière de fabrication de produits pharmaceutiques. La participation de Ciba-Geigy dans le capital social de Ciba-Geigy Pharma Maroc est de 51% depuis 1987. Ciba-Geigy détient 99% des actions Ciba-Geigy Maroc S.A.

    Nouveaux colorants réactifs pour le textile


    L'APPLICATION des colorants réactifs, vue sous l'angle de la «qualité, de la productivité, de la rentabilité et de l'écologie», a été le thème de la première partie d'une conférence destinée aux décideurs. La première partie s'est tenue le 15 Octobre à Casablanca. La seconde partie s'est déroulée les 16 et 17 Octobre à Marrakech. Cette fois-ci ce sont les responsables techniques et les chefs d'atelier de teinture de l'industrie textile qui ont été invités pour l'application pratique de la dernière gamme des colorants Cibacrone C en bain court. Une trentaine de sociétés de textile ont dépêchés 46 responsables techniques pour assister à la partie pratique de la conférence.
    La gamme de colorants Cibacrone C pour les professionnels est qualifiée par M. Patrice Carreau, Ingénieur Textile auprès de la Division Colorants et Produits Chimiques de Ciba-Geigy Maroc S.A., «d'homogène, à substantivité moyenne et à très haut degré de fixation». Le taux de fixation étant estimée à 90%. M. Carreau ajoute que cette gamme présente aussi les avantages suivants:
    - solidité de la liaison fibre-colorant, en milieux alcalin, acide, chloré et perboraté,
    - lavabilité nettement améliorée,
    - gain au niveau des coûts énergétiques, à savoir électricité, vapeur et consommation d'eau.
    Quant aux prix de commercialisation, M. Carreau se limite à souligner «qu'en utilisant cette gamme de colorants, on arrive à obtenir des prix similaires à ceux des différentes gammes de mono-réactifs offertes sur le marché, mais avec une série d'avantages complémentaires».
    S'agissant du matériel, il est précisé qu'à une ou deux exceptions près les sociétés présentes n'avaient pas besoin de machines nouvelles.

    Naîma HADER.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc