×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Uniplex sur le marché des grands comptes

    Par L'Economiste | Edition N°:50 Le 22/10/1992 | Partager

    UNIPLEX, leader dans la bureautique avec 50% du marché mondial, et dont les applications sont toutes développées sous Unix s'intéresse aux grands comptes marocains, c'est-à-dire aux marchés d'une certaine taille. Ce sont eux qui achètent. Les particuliers copient souvent les programmes. Lorsqu'un programme est acheté, il possède un numéro de série. Il est garanti. Si un quelconque problème arrive, les techniciens réagissent. Ils peuvent le modifier ou détecter les failles.

    Ceci est particulièrement important pour les sociétés qui stockent des informations vitales. D'un autre côté, les services de formation, de hot-line, de conseil en études ponctuelles ou de consulting en organisation rendent indispensable l'achat par les entreprises des logiciels. Les responsables commerciaux d'Uniplex se déclarent favorablement surpris de l'évolution du marché marocain informatique. "Alors que dans la majorité des pays européens, et en France particulièrement, on assiste à une certaine morosité du marché, surtout depuis six mois, ici nous avons pu constater que les sociétés sont prêtes à acheter," poursuivent-ils. Unix est un système d'exploitation qui représente pour beaucoup d'informaticiens l'avenir. L'évolution décrite par Max Brudey, responsable Grands comptes à Uniplex, a suivi un chemin identique dans la plupart des pays développés. Au départ, les entreprises s'équipaient avec de gros systèmes, IBM, Bull, etc... Une multitude de terminaux servaient aux utilisateurs qui étaient ainsi connectés aux gigantesques machines. Puis, progressivement, les micros ont commencé à faire leur apparition. Devenant de plus en plus sophistiqués, ces derniers, aidés d'une multitude de logiciels, ont progressivement commencé a réaliser une partie du travail des grands systèmes achetés à prix élevé. Non seulement l'équipement en micro-ordinateurs étaient plus rentable, mais il permettait au personnel d'améliorer sa gestion interne par les classiques traitements de textes, tableur et base de données. Le marché a évolué de la même façon au Maroc. Aujourd'hui, le problème de tous les constructeurs reste celui de la communication entre les machines: entre les micros eux-mêmes, entre les minis et les micros, entre les gros systèmes et les micros, entre les divers types de logiciels..., il faut pouvoir transférer des données, d'une part, et le faire rapidement d'autre part. Le système Unix, sous lequel sont réalisés les logiciels d'Uniplex, répond en partie à la communication des machines. Si les responsables d'Uniplex ont trouvé un marché prêt à connaître une croissance pour leur produit, cela ne signifie pas que les réticences sont faibles. La difficulté pour une société, au préalable, est de changer un parc informatique nouvellement acquis. Et à cela, Uniplex répond que l'environnement sous Unix permet d'utiliser le matériel pour lequel la société a déjà investi.

    Quoi qu'il en soit les représentants du monde Unix ont des adeptes de plus en plus nombreux. Uniplex annonce que des contrats sont en cours de réalisation avec la Trésorerie Générale. D'autres ventes sont également prévues au CIH qui a donc opté pour cette voie, ainsi qu'à l'ONEP et à d'autres "grands comptes". Le produit proposé est donc un logiciel intégré qui regroupe cinq modules: un traitement de textes, une base de données, un tableur 1-2-3, un éditeur graphique et un module d'utilitaires.
    Pour ce qui concerne sa stratégie de partenariat au Maroc, Uniplex souhaite conserver l'exclusivité à Pulsar et Siemens-Nixdorf. Pulsar est une petite société qui sera chargée de vendre et de suivre les traditionnels services de hot-line, formation et conseils à ses utilisateurs. Ils seraient environ 200.
    H. H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc