×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3434 Le 29/12/2010 | Partager

    . Forum de l’Avenir à DohaLes ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la France, sont attendus au Forum de l’Avenir, prévu du 11 au 13 janvier à Doha. Hillary Clinton et Michèle Alliot-Marie figurent parmi 38 ministres devant participer à ce Forum. Le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani, s’adressera le 13 janvier au Forum, co-présidé par le Canada, qui avait accueilli l’édition 2009. Les débats doivent porter sur les réformes démocratiques, la bonne gouvernance et les expériences électorales dans les pays arabes ainsi que le rôle joué par les organisations de la société civile dans les réformes.Le Forum pour l’Avenir est une initiative commune des Etats membres du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie) et d’une vingtaine de pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ainsi que de la Commission européenne et de la Ligue arabe.. Aucune indication d’une guerre civile au nord-SoudanLe secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a affirmé hier mardi n’avoir «aucune indication» que le nord et le sud du Soudan envisageaient de retourner à la guerre civile après le référendum d’indépendance du sud-Soudan. Moussa a entamé une visite de deux jours au Soudan, membre de la Ligue arabe, risquant la partition à l’issue du référendum d’indépendance du sud-Soudan prévu du 9 au 15 janvier. Le Parti du congrès national (NCP) du président Omar el-Béchir et les ex-rebelles sudistes du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) discutent depuis juillet de quatre enjeux post-référendaires clés: la citoyenneté, la sécurité, l’économie et le respect des accords internationaux. Les deux parties n’ont pas encore finalisé d’accord sur ces enjeux, et notamment sur l’épineuse question du partage des ressources pétrolières, et affirment avoir jusqu’à juin pour y parvenir.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc