×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: Addoha faiseur de marché

    Par L'Economiste | Edition N°:2879 Le 13/10/2008 | Partager

    . Très gros volume à 1,8 milliard de DH. Les indices jouent aux montagnes russesPeut-on encore parler de correction? A la mi-séance de vendredi, le Masi a accusé un repli de 4,52%, tandis que l’indice des valeurs les plus liquides chutait à -4,79%. L’indice de toutes les valeurs avait enregistré sa dernière plus forte baisse (-4,45%) lors de la séance du 14 mai 2007. Quant au Madex, c’est sa plus forte chute depuis le 22 mai 2006. Les analystes restent unanimes sur ce qu’ils appellent l’«effet LCI» (la déprime internationale gagne les boursicoteurs marocains qui procèdent par mimétisme). Les choses se sont néanmoins calmées en fin de séance. Bien que terminant dans le rouge, le Masi s’est redressé par rapport à la séance précédente, enregistrant -0,35% à 11.971,33 points. Performance identique pour le Madex qui achève avec -0,31% à 9.836,37 points. Les autorités boursières ont procédé à l’élimination des ordres hors fourchette, comme cela avait été convenu il y a 15 jours, ce qui aurait contribué à la remontée des indices. En revanche, la réalisation la plus notable pour la séance précédente est à situer sur le marché central (plus de 1,8 milliard de DH). Le marché de blocs a, quant à lui, clôturé à plus de 16,12 millions de DH. La plus forte hausse est revenue à Delta Holding (+5,99% à 78,96 DH). La plus forte baisse est à mettre à l’actif de Distrisoft Maroc (-6% à 498,20 DH). En tête du top 3 des volumes sur le marché central, Addoha termine sur du gros volume, affichant 477,72 millions de DH, et un PER de 55,29, la moins chère des trois immobilières. La seconde place du podium est revenue à Sonasid qui a réalisé 250,68 millions de DH, avec un titre cependant en repli (-2,12% à 3230 DH). Dernier du trio, Maroc Telecom (PER:18,06) inscrit 195 millions de DH, le titre s’est affaissé de 1,20% à 165 DH. Les valeurs immobilières ont affiché des PER de 130,03 et de 59,59, respectivement pour CGI et Alliances. Addoha suscite toujours autant les passions. Lors d’une conférence de présentation -exclusivement réservée aux analystes- de ses résultats semestriels, le géant de l’immobilier a expliqué le «décalage» de son business plan. Rappelons que le groupe d’Anas Sefrioui a réalisé un résultat de 300 millions de DH sur le premier semestre. Ce qui compromettrait, selon les analystes, l’objectif initialement annoncé de 2 milliards de DH pour l’année 2008. Addoha se défend d’être en difficulté. Selon certains analystes présents lors de la conférence, il n’y aurait pas de ralentissement des ventes chez Addoha, le carnet de commandes est au contraire bien garni! 23.000 compromis de vente sont signés sur des livraisons pour 2010. 50% du CA a été fait sur le segment économique, 30% sur le moyen standing, et 5% sur le segment de luxe, mais uniquement concernant les résidences principales.A. B. & M. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc