×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    BMW: Controverse autour du transfert

    Par L'Economiste | Edition N°:307 Le 04/12/1997 | Partager

    La carte du constructeur allemand BMW changera de main à partir du 1er janvier 1998. Le nouveau représentant de la marque, SMEIA, met en place de nouvelles structures. Univers Motors réagit.


    A partir du 1er janvier 1998, la distribution exclusive sur le marché marocain de la marque BMW sera assurée par la Société Méditerranéenne pour l'Industrie Automobile, SMEIA, qui commercialise sur le marché Rover et Land-Rover.
    La carte est jusqu'à cette date détenue par la société Univers Motors dont le nom a toujours été associé à BMW depuis plus de 20 ans.
    Le groupe BMW qui, depuis 1994, regroupe les marques BMW, Rover, Land Rover et MG a décidé de confier la représentation exclusive à SMEIA et de les placer au sein d'une même unité. Cette décision, explique M. Rudolf Wallisch, directeur général de BMW Afrique et Caraïbes, "permettra d'offrir à la clientèle une structure de distribution regroupant toutes les marques du groupe BMW à l'exclusion de toutes autres marques et d'accroître les moyens humains et financiers de l'importateur-distributeur qui développera la qualité de ses services au bénéfice de la clientèle"(1) .
    Réagissant à ce transfert qu'il qualifie d'inattendu, Univers Motors estime dans un communiqué que la relation contractuelle avec BMW a été rompue "d'une manière brutale et unilatérale".

    Le constructeur allemand dit regretter ce communiqué. "Notre stratégie actuelle à travers tous les pays où nous sommes présents est celle de disposer d'un seul importateur", souligne M. Wallisch. Dans le cas du Maroc, est-il indiqué, toutes les alternatives ont été étudiées et les candidats évalués sous le focus d'un réseau commun. Au final, BMW AG décide de confier la carte à SMEIA. Cette décision, précise M. Castern Haverich, area manager BMW Afrique et Caraïbes, "a été basée sur tous les critères concernant l'ensemble des domaines d'une entreprise (finances, structures, personnel...)".
    S'agissant de l'éventuel dédommagement d'Univers Motors, M. Wallish considère "qu'il s'agit d'une affaire qui ne peut être discutée en public" et concerne les deux parties. Dans tous les cas, Univers Motors qualifie cette rupture de "préjudice moral et matériel important". Les responsables rappellent que d'importants investissements matériels et humains ont été réalisés depuis plusieurs années (formation, centre technique, SAV, stock de pièces détachées...) pour le développement de la marque. En dépit de cette situation, précisent-ils, "aucune mesure de licenciement ne sera prise au sein de la société".

    La décision étant prise, à partir du 1er janvier 1998, le nouveau partenariat liant BMW et SMEIA s'effectuera dans le siège actuel de la société, précise M. El Mostafa Slaoui, directeur général-adjoint de la SMEIA. De nouveaux locaux, situés à la sortie de Casablanca sur l'autoroute Casablanca/Rabat, sont en cours de construction.
    Nécessitant un investissement de 50 millions de DH, ils seront opérationnels dès janvier 1999. Ce nouveau siège est une extension et une possibilité de développement des marques, indique Mme Saïda Lamrani, présidente-déléguée de SMEIA.
    Le siège actuel, "mis aux normes", présentera l'ensemble des marques du groupe BMW. Pour cela, les responsables du service après-vente et du service pièces détachées, sélectionnés au sein du réseau européen de BMW, ont déjà été recrutés par SMEIA. Dès le démarrage, des cadres et des techniciens, délégués par la firme allemande, seront chargés de la formation du personnel de SMEIA qui passera de 121 à 180 personnes, ainsi que du personnel administratif et technique du réseau de distributeurs. Celui-ci est estimé dans une première phase à 50 employés répartis sur les 6 premiers points de distribution.

    De son côté, M. Wallish précise que dès 1998, BMW et SMEIA développeront un "réseau de con-cessions exclusives" dans les principales villes du pays. Les dossiers des candidatures pour la création de ce réseau sont actuellement en cours de sélection en dehors de Rabat où SMEIA disposera de sa propre représentation avant juillet 1998.
    Il est à rappeler que, sur les dix premiers mois de l'année, BMW a vendu 215 unités, soit une progression de 45% par rapport à la même période de l'année dernière. C'est également une hausse qu'enregistre Rover (+81%) avec 500 cessions à fin octobre 1997.

    Meriem OUDGHIRI

    (1) Lors d'une conférence de presse organisée le 2 décembre.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc