×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

Automobile: Les constructeurs français au bord du gouffre

Par L'Economiste | Edition N°:112 Le 13/01/1994 | Partager

La santé du marché automobile français s'est franchement détériorée en 1993. Les ventes de voitures neuves ont chuté de 18,3% à 1.721.300 unités par rapport à 1992. Il s'agit de la chute la plus importante jamais enregistrée depuis vingt ans. "Aujourd'hui, note le Figaro Economie, le marché français se retrouve pratiquement à son niveau de l 984-85, et 1993 restera comme l'année la plus noire depuis 1975". A cette date, les immatriculations de voitures étaient passées sous la barre de 1,5 million d'unités.

Les Français, qui allouaient traditionnellement jusqu'à 13,5% de leur budget de consommation à l'automobile, y ont consacré moins de 12% en 1993. Le grand perdant de l'année n'est autre que Peugeot, dont les ventes ont reculé de 22,6%. La marque Citroën, soutenue par la Xantia, a vu ses immatriculations régresser de 15,9% à 195.000 unités. Renault s'en est un peu mieux sortie, puisqu'elle a écoulé 526.800 voitures, soit une baisse de 15% et une part de marché de 30,6%. Ses ventes se sont maintenues grâce à la Twingo et à la Clio. En mettant prochainement sur le marché la Laguna, la remplaçante de la R21, Renault espère doper ses ventes cette année.

Le déclin du marché français est d'autant plus préoccupant que les exportations ont également affiché une baisse de 13,2% sur les onze premiers mois de 1993. Conséquence: la production chute de 15,5% et les tailles dans les effectifs se multiplient. Pour cette année, les perspectives de croissance du secteur sont controversées: le Comité des constructeurs table sur une progression de 7,6%, tandis que l'Observatoire de l'automobile prévoit un nouveau recul de 3%.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc