×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Agadir: Projet d'aménagement de deux parcs récréatifs

Par L'Economiste | Edition N°:515 Le 26/05/1999 | Partager

De notre correspondante, Malika ALAMI

· L'un occupera une superficie de trois hectares dans le secteur balnéaire, l'autre s'étendra sur six
hectares dans la zone industrielle

· Le cahier des charges est à l'étude

· La date de lancement de l'appel d'offres n'est pas encore arrêtée


Pour palier le manque d'espaces récréatifs à Agadir, le Conseil Municipal de la ville a donné son aval pour l'aménagement de deux terrains appartenant au domaine public municipal. L'un, situé sur le front de mer, est d'une superficie de 3 ha. L'autre, dans la zone industrielle sur l'extension du jardin Ibnou Zaïdoune, occupe à lui seul 6 ha.
L'option privilégiée par le Conseil Municipal pour développer ce projet est de le confier à des investisseurs privés. «Ceux-ci n'auront pas la contrainte d'acheter les terrains, puisqu'ils leur seront loués», a indiqué à L'Economiste M. Abdeslam Oudad, président du Conseil Régional des Architectes de la Région Sud. «Par contre, ils seront tenus de présenter un projet adapté à la vocation des sites, ainsi que les fonds nécessaires pour les promouvoir», ajoute-t-il. Le cahier des charges qui est actuellement à l'étude apportera sûrement d'autres conditions. Toutefois, avant d'en prendre connaissance, les promoteurs devront attendre l'appel d'offres. Selon M. Oudad, la date de lancement de ce dernier n'est pas encore arrêtée, mais elle ne saurait tarder, dès que le cahier des charges sera ficelé.

L'idée de créer un parc d'animation à Agadir n'est pas récente. Des investisseurs s'étaient même présentés particulièrement pour le site d'Ibnou Zaïdoune avec un plan d'aménagement. Mais celui-ci n'était pas du tout du goût de la Municipalité qui n'a pas donné suite à leur requête. M. Oudad explique que les promoteurs en question souhaitaient certes réaliser sur ce site une aire de divertissements, mais ils voulaient aussi construire une galerie marchande. «Or, ce n'est nullement l'orientation que doit prendre ce projet», fait-il remarquer.
Pour l'architecte, les parcs en perspective doivent être exclusivement à caractère attractif: des pistes cyclables, des espaces de jeux pour enfants et même un aquaparc dans le terrain en bordure de mer.
«Autour de tout cela, pourrait se greffer des cafés, des kiosques, mais pas un centre commercial. Cela dénaturerait complètement le projet», souligne-t-il.
A quand le démarrage du projet? M. Oudad précise que sa date reste liée à l'élaboration du cahier des charges en cours. "Peut-être dans une année".

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc