×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    CentraleSupélec: Un livre blanc pour le climat

    Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4792 Le 10/06/2016 | Partager

    CentraleSupélec formalise ses engagements pour le climat à mi-chemin entre les accords historiques de Paris et l’avènement de la COP22. «Une innovation responsable passe par une réinvention de la notion de ville et des modèles de gestion des ressources», lance d’emblée Mustapha Metaich, président de l’association des Centraliens Supélec du Maroc. Les anciens de Centrale viennent de rendre public un livre blanc regroupant l’ensemble des recommandations relatives à la protection de l’environnement et à la lutte contre les impacts du changement climatique. L’ouvrage est le fruit des échanges et réflexions menées lors du dernier Forum organisé par les anciens de l’école parisienne les 29 et 30 mai derniers. Les experts présents lors de l’événement avaient été mobilisés autour de trois thématiques majeures, à savoir la gouvernance et le financement de l’adaptation, les énergies renouvelables & efficacité énergétique ainsi que l’économie circulaire & écologie urbaine. A l’issue de cet événement, les participants ont formulé l’ensemble des best practices en un livre blanc, structuré en 5 propositions clés. Il s’agit de l’adoption d’une nouvelle approche de la question de l’adaptation, la décarbonisation du mix énergétique, l’exploitation des leviers technologiques, le développement d’une économie de climat et l’instauration d’une culture éco-responsable.
    Les recommandations réitèrent certaines priorités telles que l’adaptation du cadre réglementaire et fiscal pour inciter les entreprises à accélérer leur transition écologique, le développement de lignes de financement appropriées ou encore le renforcement de dispositif d’efficacité énergétique. Mais les directives majeures traitent des angles plutôt originaux liés notamment à la création d’un référentiel pour améliorer la bancabilité des projets présentés aux bailleurs de fonds.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc