×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Salon de la sous-traitance
Le made in Maroc continue de séduire

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4756 Le 21/04/2016 | Partager
200 exposants pour un salon qui montre l’attractivité de la filière automobile locale
Avec des investissements permanents, le secteur appelé à devenir plus ambitieux
La 3e édition se déroule jusqu'au 22 avril à Tanger

Troisième édition sous le signe de l’optimisme pour le salon de la sous-traitance qu’organise l’Amica en partenariat avec la Tanger Free Zone et l’Association des investisseurs de la zone franche de Tanger. Près de 200 exposants dont des équipementiers et des fournisseurs ont fait le déplacement à TFZ où se tient cette édition. Pour certains, il s'agissait même d'une prouesse d'y arriver en raison des fortes averses qui s’abattent depuis plusieurs jours sur le Tangérois. Le salon compte la participation très remarquée de PSA et de Renault. Pour la marque au losange, l'annonce il y a quelques semaines de l'écosystème qui permettra une augmentation du taux d’intégration jusqu’à 65% et la création de 50.000 emplois supplémentaires d’ici 2023 marque encore les esprits. Le groupe devra aussi assurer le sourcing de 20 milliards de DH en pièces au Maroc, renchérissant à l’annonce de PSA d’en effectuer plus de 10 milliards dans sa future usine de Kénitra.
D’autres constructeurs sont également dans le pipe, assure-t-on du côté du ministère de l'Industrie. «Nous sommes en discussion avec d’autres constructeurs, mais ce ne sera annoncé qu'une fois les accords signés», lance tout de go Moulay Hafid Elalamy, ministre du Commerce et de l’Industrie. "Le secteur peut s’attendre non seulement à un 3e mais aussi à un 4e constructeur", affirme-t-il. Le Maroc est une plateforme qui a montré ses capacités et nous devons viser plus haut". Actuellement, la capacité atteinte par le Maroc est de 600.000 unités par an avec 50 milliards de DH en termes d’export, réalisés en 2015. «Le secteur a pris toute son ampleur et commence à avoir un rôle stratégique dans le tissu économique national», fait observer Elalamy qui rappelle les performances que le secteur prévoit d’atteindre en 2020, soit 100 milliards de DH. Un défi qui semble très proche, la filière ayant montré le potentiel dont elle était capable. Un jugement que partagent les opérateurs. «Nous avons péché par excès de modestie», souligne Hakim Abdelmoumen, président de l’Amica. Pour lui, le secteur est passé par un virage très serré en 2012, mais grâce au plan d’accélération industriel et des premiers écosystèmes, les objectifs, qui semblaient alors "osés", ont largement la possibilité d'être dépassés. Un avis partagé par la tutelle qui, vu la force et la pertinence du tissu existant, imagine déjà des "challenges plus sérieux". En pratique, le secteur prévoit dès cette année de dépasser la barre des 60 milliards de DH en termes d’export, un exploit qui sera réalisé grâce à la montée en puissance de Renault. Le constructeur français compte dès cette année augmenter sa production pour atteindre les 340.000 unités, selon des opérateurs du secteur.

Investisseurs en force

Autour de l'effet salon, des annonces et des investissements. Cet évènement a été l’occasion pour M&M Maroc d’inaugurer sa nouvelle plateforme logistique (voir aussi page 9). Un investissement de 37 millions de DH pour des installations de 10.000 m2 dont la moitié couverte au sein de la TFZ. L'équipementier français Acome a lui démarré les travaux de son usine dans laquelle il a misé 25 millions d’euros, soit environ 260 millions de DH. Une unité de 18.000 m2 pour le spécialiste de câbles spécifiques pour le secteur automobile, qui compte créer quelque 150 emplois.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc