×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4746 Le 07/04/2016 | Partager

    • L’insémination artificielle en Conseil de gouvernement
    Le Conseil de gouvernement qui se réunira ce jeudi 7 avril examinera un projet de loi relatif à la procréation médicalement assistée (PMA). A l’ordre du jour également un projet de décret sur l’institution d’une rémunération correspondant à la vente des produits du «service des unités de formation technique et d’artisanat», relevant de la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la Réinsertion. L’examen de la convention du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique est au menu du Conseil. F.Z.T.

    • Les salariés de Samir attendent la paie
    Vent de panique auprès des employés de Samir. Les salaires du mois de mars n’ont toujours pas été versés.  L’entreprise mise en liquidation  n’a toujours pas repris l’activité du raffinage. Aucune livraison de pétrole brut n’a été effectuée. K.M.

    • Croissance: 1,7% au 1er trimestre
    Voilà une nouvelle qui ne risque pas de plaire au gouvernement: la croissance aurait sensiblement ralenti au premier trimestre 2016, s’établissant à 1,7%. Un ralentissement attribué à la contraction des activités agricoles, alors que la valeur ajoutée du non agricole a progressé de 2,5% seulement. Les prévisions du Haut commissariat au Plan sont peu optimistes pour le deuxième trimestre. Le taux de croissance s’établirait à 1,5% au lieu de 4,3% une année plus tôt. K.M.

    • Le ministre ramène 2,5 milliards de DH de dons
    Le Maroc reçoit des fonds en provenance d’Arabie Saoudite. Mohamed Boussaïd, ministre de l’Economie et des Finances a signé hier au Bahrein, en présence du ministre saoudien des Finances, trois accords de financement d’un montant de 2,5 milliards de DH sous forme de dons. Le montant servira à financer un projet d’irrigation dans la région de Fès, la rénovation de matériel d’hôpitaux publics et au programme de financement PME.  A.I.L.

    • Une moisson d’accords maroco-qataris
    Accords de coopération dans les domaines juridique et judiciaire, mémorandums d’entente et programmes exécutifs touchant de nombreux secteurs de coopération bilatérale (transport, ports, énergie…). C’est le fruit des travaux de la 6e session de la haute Commission mixte maroco-qatarie tenue mardi 5 avril à Doha. F.Z.T.

    • Création, design, études de marché… les ventes à l’étranger    
    250 millions de dollars de bien créatifs ont été exportés en 2012, selon le ministère des Finances. Un chiffre en hausse de 5,9% en moyenne annuelle. Ces ventes portent essentiellement sur la  création/design.  En revanche, les importations atteignent 788 millions de dollars, enregistrant ainsi une augmentation annuelle moyenne de 9,5%. Pour les services  créatifs (études de marché et sondages d’opinion notamment), les ventes à l’étranger ont atteint 198 millions de dollars en 2011 contre 48 millions de dollars d’importations. K.M.

    • Les chiffres de l’industrie créative
    Les établissements industriels marocains opérant dans les activités liées à l’économie créative réalisent un chiffre d’affaires de 17,2 milliards de dirhams. Ce qui représente  5% du chiffre d’affaires des industries de transformation. Elles emploient 38.953 personnes. K.M.

    • Al Amana élargit son conseil
    Le dernier conseil d’administration de Al Amana a accueilli M’Hamed Sedrati. Il fait partie des nouveaux apports que la première des associations de microcrédit du Maroc souhaite injecter dans ses organes dirigeants. Scientifique et manager, M’Hamed Sedrati a été directeur de l’IAV Hassan II, de la Comagri et de l’Institut national de la recherche halieutique. Le conseil a accueilli deux autres nouveaux membres ces derniers mois : Meriem Othmani, fondatrice et directrice  de plusieurs ONG d’aide et assistance aux enfants et jeunes femmes en détresse, dont INSAF, et Fouad Benseddik ancien expert auprès de la CNSS et membre associé à Vigéo, bureau de conseil et certification en responsabilité sociale des entreprises. Le CA de Al Amana attend aussi l’arrivée de M’Hamed Drief, ancien wali de Fès, Casablanca et Laayoune. Rappelons que le président de Al Amana est l’ancien SG du ministère de la Justice, le Pr. Ahmed Ghazali et le directeur général est Youssef Bencheqroun. N.S.

    • Renault Maroc signe un accord avec le gouvernement
    Le management du groupe Renault Maroc signe aujourd’hui une convention avec le gouvernement, au ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement. La convention sera signée en présence de Marc Nassif, DG Groupe Renault Maroc et Bernard Cambier, directeur des opérations de la Région Afrique-Moyen-Orient-Inde (AMI).Le protocole porte notamment sur le développement de l’écosystème automobile et le relèvement du taux d’intégration locale du constructeur.  A.R.

    • Retraites: Profonde divergence entre syndicats et gouvernement
    Un débat houleux s’annonce lors de la réunion prévue le 12 avril entre les syndicats et le chef du gouvernement. Les représentants des centrales syndicales ont donné un avant-goût lors de leur face à face avec Idriss El Azami, ministre délégué en charge du Budget, lors d’un talk-show politique sur la première chaîne. Un duel virulent qui a mis à nu la profonde divergence entre les deux parties sur la conception de la réforme des retraites. Les syndicats s’accrochent mordicus à la nécessité de suspendre l’examen des projets de loi sur les retraites à la Commission des Finances de la Chambre des conseillers afin d’arriver à un consensus sur ce dossier dans le cadre du dialogue social. M.A.M.

    • Mehdi Qotbi élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur
    Mehdi Qotbi va être décoré de la Légion d’honneur au grade de commandeur par le président François Hollande, le 11 avril à Paris. Cette distinction récompense son parcours en tant qu’artiste reconnu sur la scène internationale, mais également son travail et celui de ses équipes au sein de la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM) qu’il préside depuis 2011. M.A.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc