×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme: Le décret du Conseil national adopté

Par Amin RBOUB | Edition N°:4737 Le 25/03/2016 | Partager
Une instance de gouvernance et de pilotage présidée par le chef du gouvernement
Le conseil sera appuyé par 6 commissions permanentes

C’est parti pour le Conseil national du tourisme. Le décret relatif à la création de cette haute instance vient d’avoir le feu vert du dernier Conseil de gouvernement, tenu jeudi 24 mars.  Prochaine étape: la promulgation au Bulletin officiel avant l’entrée en vigueur.
 Le Conseil national sera placé sous la présidence du chef du gouvernement, qui sera assisté dans cette mission par un secrétariat permanent assuré par le ministère du Tourisme. Tant attendue, cette structure devra accélérer la réalisation des objectifs et le déploiement de la  Vision 2020. Elle est aussi censée garantir une gouvernance renforcée afin d’en optimiser le pilotage. Et surtout garantir une bonne exécution des stratégies et autres plans d’actions territoriaux, dans le strict respect des délais et des feuilles de route.
La création de cette instance vient aussi entériner et officialiser le PPP, à travers un partenariat entre l’Etat, le secteur privé et la société civile. Concrètement, le conseil sera une force de proposition de mesures nécessaires à la mise en œuvre des orientations générales de la politique du tourisme. C’est aussi et surtout une instance de suivi, d’évaluation et de pilotage.  L’opérationnalisation de cette structure devra également se traduire par des propositions et  mesures concrètes, au gouvernement. Des idées susceptibles de contribuer au développement et à l’amélioration de la compétitivité du secteur. Le Conseil national du tourisme est aussi très attendu sur le registre des projets de textes législatifs et autres dispositions réglementaires liées au tourisme. Dans le même sillage, le conseil donnera un avis sur l’exécution de la politique nationale du tourisme, à l’échelle territoriale, tant sur les plans régional que national.  
Pour mener à bien ses missions, l’instance sera appuyée par 6 commissions permanentes. Parmi ces commissions, figurent celle du tourisme durable, celle du produit et investissement, ou encore la promotion, le transport aérien, la formation/RH, compétitivité, gouvernance. Outre les commissions permanentes déjà créées, le conseil peut aussi créer d’autres commissions dans des domaines précis, à condition que leurs missions n’interfèrent pas avec celles déjà existantes. In fine, l’ensemble des commissions devra évaluer les actions entreprises dans le cadre de la stratégie de développement touristique et proposer au conseil des mesures à même de contribuer au développement du secteur.
La création du Conseil national du tourisme intervient en application des dispositions du contrat-programme national (Vision 2020), signé le 30 novembre 2010. L’opérationnalisation de cette structure vient surtout concrétiser l’approche PPP (partenariat public/privé), notamment à travers la mise en place d’un schéma national de gouvernance.

CGEM, CNT, GPBM… les membres

En plus de la présidence qui revient au chef du gouvernement, le Conseil national du tourisme sera composé de 41 membres représentant aussi bien le secteur public que privé. Parmi les membres, figurent le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), 10 représentants des opérateurs désignés pour une durée de 3 ans, ainsi que des membres de la Confédération patronale (CGEM) et du Groupement professionnel des banques (GPBM).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc