×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Renault confirme son leadership

    Par L'Economiste | Edition N°:4686 Le 14/01/2016 | Partager
    Le groupe renforce ses parts de marché à plus de 38%
    Ses ventes s’affermissent de 11,5%
    Plusieurs modèles lancés en 2016

    Au cours de l’exercice écoulé, Renault Commerce Maroc s’accapare plus de 38% de part de marché avec pas moins de 50.394 véhicules livrés (+11,5% en un an) dans un marché qui a enregistré 131.935 ventes

    2015 est une année que le management de Renault Commerce Maroc peut qualifier d’exceptionnelle. La filiale du constructeur français a sur le seul mois de décembre pu écouler plus de 6.930 voitures toutes marques confondues (Dacia et Renault). Elle réalise un bond de 45% dans un marché qui progresse «à peine» de 25%. Renforçant de 5 points sa part de marché (PDM) à 40%, le groupe consolide davantage son positionnement de leader des ventes de véhicules neufs importés montés. Les marques du groupe, Dacia et Renault, trustent, respectivement, les deux premières places du classement. Quand les ventes de la première bondissent de 47% pour atteindre 5.056 unités, ceux de la seconde s’améliorent de 38%  et dépassent les 1.870 unités. Ces performances ont été possibles en grande partie grâce aux promotions et aux remises qui ont été appliquées en fin d’année. A cela s’ajoutent des positionnements produits «judicieux» en particulier sur la marque Dacia. Sans oublier, l’accompagnement de l’opération de renouvellement des taxis qui s’est accélérée en fin d’année.  
    Les réalisations du mois de décembre ont, par conséquent, fortement contribué à l’embellie commerciale de Renault Commerce Maroc au terme de l’exercice écoulé. Exercice dans lequel, le groupe s’accapare plus de 38% de part de marché avec pas moins de 50.394 véhicules livrés (+11,5% en un an) dans un marché qui a enregistré 131.935 ventes. Dacia reste ainsi l’incontestable leader du segment avec 37.392 véhicules vendus en hausse de 10,8% par rapport à 2014. Un peu plus loin, Renault termine l’année sur une performance de 13,3% et 13.002 ventes. Même si légèrement, les deux labels renforcent leur PDM respectivement à 28,3 et 9,9%. Plus d’un véhicule particulier importé monté neuf vendu au Maroc sur trois est celui d’une des marques du groupe. Il est dans ces conditions évident que dans le top 10 des modèles les plus vendus du marché figurent pas moins de 7 modèles du groupe (quasiment toute la gamme Dacia, Kangoo et Clio).
    Pour 2016, le groupe reste assez ambitieux. Il entend ainsi, comme le précise Pierre Truss, directeur du marketing, lors de la présentation du bilan annuel qui s’est tenue mardi 12 janvier, «défendre ses positions sur un marché de plus en plus compétitif». Au programme, la poursuite du programme de renouvellement des taxis et le lancement de nouveaux modèles. Parmi les plus attendus, on citera la nouvelle Mégane, le Talisman et la remplaçante de la Fluence pour Renault ainsi que Logan pour Dacia.

    Moulay Ahmed BELGHITI
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc