×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Des Chinois en prospection à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:3977 Le 27/02/2013 | Partager
Ils sont intéressés par le textile, le bâtiment et l’énergie solaire
Culture, coopération décentralisée, investissements… au menu

BELLE opération pour la ville de Fès qui a reçu, lundi 25 février, une délégation d’investisseurs chinois de la ville de Wuxi. Des PDG d’entreprises de bâtiment, textile, métallurgie, énergie solaire sont venus en masse à la recherche d’opportunités d’investissement dans la capitale spirituelle. Une visite conseillée par l’ambassadeur de Chine au Maroc, Xu Jinghu, qui croit fortement au potentiel de développement de la région.
«Notre visite s’inscrit dans le cadre des relations d’échange et de partenariat avec les milieux d’affaires étrangers et vise à permettre aux entreprises de la région Fès-Boulemane de s’ouvrir davantage sur les marchés internationaux», explique Jian Zhang, député directeur de Wuxi et porte-parole de la délégation chinoise.
Composés d’une dizaine de chefs d’entreprises, d’élus et de représentants du patronat, les prospects se disent très intéressés par des secteurs comme le bâtiment, les produits de l’artisanat, la céramique, les pièces de rechange, l’énergie solaire ou encore le textile. De nombreuses rencontres d’affaires (B2B) avec des opérateurs de la région ont été organisées par le Conseil de la ville et la Chambre de commerce, d’industrie et des services, afin de permettre l’échange d’expériences entre industriels ainsi que le développement du partenariat maroco-chinois dans le domaine du bâtiment. L’industrie et le textile ont retenu l’intérêt des deux parties. D’autant plus que des facilités d’investissement existent grâce aux deux guichets du CRI. Pour Allal Amraoui, 1er vice-maire de Fès, «si la capitale spirituelle séduit, elle a aussi le mérite de présenter un environnement adéquat pour des accords de coopération». Et c’est justement la finalité assignée à cette rencontre officialisée par l’accord de partenariat et de jumelage signé entre les deux villes en novembre dernier. «Accord qui nous lie pour une durée de 5 ans pour une coopération fructueuse dans les domaines de la culture, la gouvernance locale, et l’investissement», précise Amraoui. Pour ce dernier volet, des ateliers sectoriels ont réuni les hommes d’affaires marocains et chinois pour discuter, dans le détail, des possibilités de conclure des partenariats bilatéraux. A l’issue de ces rencontres, les investisseurs chinois ont affirmé que le choix de Fès n’est pas fortuit. Elle a déjà séduit bon nombre d’opérateurs étrangers dans différents secteurs (industrie, tourisme, formation…) grâce à son positionnement géographique stratégique qui constitue un   carrefour entre l’Afrique et l’Europe.

Repères

- 2012: le volume des échanges commerciaux entre la ville de Wuxi et le Maroc se sont établis à quelque 41 millions de dollars.
- 6 novembre 2012: signature de l’accord de partenariat et de jumelage entre Fès et Wuxi.
- Du 24 au 26 février 2013: visite d’une délégation d’hommes d’affaires chinois à Fès et rencontres B to B avec les opérateurs locaux. Les perspectives de coopération entre les villes de Fès et de Wuxi s’annoncent prometteuses.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc