×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Recrutement des seniors
Les entreprises prêtes à mettre le prix

Par L'Economiste | Edition N°:3624 Le 27/09/2011 | Partager
Des profils stables et fiables
Mise en avant des compétences et réalisations

«Les seniors en poste ne changent pas pour changer. Il faut qu’il y ait une motivation importante qui est généralement liée au contenu du poste ou à la renommée de l’entreprise», souligne Philippe Montant, directeur général de Rekrute

Philippe Montant est directeur général de ReKrute.com et ExeKutive.biz. Un cabinet leader de l’e-recrutement pour cadres et dirigeants au Maghreb. Pour lui, l’âge n’est pas un handicap pour changer d’emploi à 50 ans. Il faut juste savoir miser sur ses atouts.

- L’Economiste: Quelles chances les quinquas ont-ils sur le marché de l’emploi aujourd’hui?
- Philippe Montant: Aujourd’hui, les 40/50 ans sont à des postes importants dans les entreprises, généralement en tant que cadres dirigeants. Ils ont des profils attractifs pour les entreprises, car ils sont stables et fiables en opposition avec la «génération montante» qui a tendance à papillonner d’une entreprise à l’autre. Ceux qui sont en poste ne changent pas pour changer. Il faut qu’il y ait une motivation importante qui est généralement liée au contenu du poste (prise de responsabilité, direction) ou à la renommée de l’entreprise (multinationale ou grande société marocaine). Par conséquent, on est face à une population qui a besoin de confidentialité et qui pèse longuement le pour et le contre avant de prendre une décision. En somme, ils ont leurs chances sur le marché de l’emploi, mais ils ont besoin d’outils pour les accompagner dans cette démarche.

- Quels sont les conseils et astuces pour cette catégorie de candidats?

- Il est conseillé pour cette catégorie de candidats de mettre en avant leurs compétences et leurs réalisations. L’idée étant de détailler en premier lieu les compétences (managériales, commerciales) acquises au cours de leurs différentes expériences ainsi que leurs réalisations (augmentation du chiffre d’affaires, réduction du turn-over) et ce, pour chaque poste occupé. Il est également conseillé de rédiger un résumé de carrière à mettre en tête du CV. Enfin, un dernier conseil, bien mettre son nom, son numéro de téléphone et son adresse email afin d’être contacté facilement. C’est une évidence, mais trop de candidats oublient de faire figurer ces informations ou ne les mettent pas à jour.

- Leurs exigences en matière de rémunération et de poste ne constituent-elles pas des freins au recrutement?
-Tout dépend du poste à pourvoir, du budget et de l’entreprise. A partir du moment où le candidat répond aux attentes du poste, a l’expérience et les compétences requises, la plupart des entreprises sont prêtes à mettre le prix.
On est encore dans un marché très hétéroclite donc tout le monde peut trouver un travail à la hauteur de ses attentes. Le plus dur est de savoir où chercher et de s’armer de patience. C’est pourquoi de plus en plus de candidats nous sollicitent de les accompagner dans leur recherche d’emploi, que ce soit pour les aider dans le processus de recherche ou pour les mettre en relation avec les entreprises qu’ils ciblent.

Propos recueillis par Zineb SATORI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc