×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Le speed recruiting fait son entrée au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3624 Le 27/09/2011 | Partager
Même concept que le speed-dating
Objectif: mettre en contact rapide entreprises et candidats à l’emploi

Parmi les entreprises participantes au premier speed recruiting figuraient: Unilever, Dell, BMCI, AD4game, MSD, Mars Morocco…

Les locaux du Technopark de Casablanca ont abrité samedi dernier, durant quelques heures, une opération de recrutement pour le moins insolite. Les candidats, tous lauréats d’Al Akhawayn University, se succédaient devant les DRH d’une dizaine d’entreprises pour essayer de décrocher le poste de leur rêve. La salle qui a abrité l’évènement grouillait de monde. Et pour cause: plusieurs candidats passaient leurs entretiens d’embauche en même temps à un rythme effréné.
Organisée par Al Akhawayn Alumni, la première journée de speed recruiting était un succès, de l’avis de Khalid Baddou, président de l’association et initiateur de l’évènement. Contrairement au Job Fair organisé tous les ans à Ifrane et visant les jeunes diplômés débutants sur le monde du travail, cette première journée de speed-recruiting cible les lauréats ayant déjà au moins deux ans d’expérience à leur actif. «Nous avons remarqué lors du Job Fair, qui en est à sa 8e édition, que les entreprises étaient plutôt demandeuses de profils ayant déjà une première expérience de travail à leur actif», affirme Baddou. Certains parmi eux sont rentrés de l’étranger pour explorer les opportunités offertes par le marché de travail marocain. «Nous avons organisé les rencontres en plusieurs blocs qui se suivaient dans la journée. Le tout en 3 à 4 heures. L’objectif étant d’être bref, concis et d’avancer rapidement», affirme Baddou. Le principe est simple: chaque candidat (ils étaient une centaine) n’avait que 2 à 5 mn maximum pour se présenter sous son meilleur jour. Objectif: laisser une bonne impression chez le recruteur, ce qui lui vaudra d’être appelé par la suite pour un entretien d’embauche en bonne et due forme.
Pour inciter les entreprises d’y prendre part, les organisateurs leur ont offert un package comportant la participation payante au Job Fair et au speed recruiting gratuitement. Les entreprises participantes, une dizaine, étaient à la recherche de professionnels ayant deux ans d’expérience et plus en marketing (brand managers), commerciaux grands comptes, auditeurs internes, financiers, ingénieurs, chefs d’équipes...
Quant à la publicité auprès des lauréats d’Al Akhawayn, elle s’est faite principalement via les réseaux sociaux (facebook, twitter…) et les mailings.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc