×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Tétouan: Les quartiers périphériques enfin desservis en eau

Par L'Economiste | Edition N°:3618 Le 19/09/2011 | Partager
Un réservoir de 2.400 m3 qui profitera à 250 foyers
4,5 millions de DH et 10 mois de travaux pour Amendis

Semi-enterré, ce nouveau réservoir qui dispose de système d’étanchéité a également reçu un traitement spécifique pour lui assurer un fonctionnement et une durée de vie optimale et sans fuites

FINI la corvée de la collecte de l’eau. La desserte de 250 foyers des quartiers périphériques de Dar Zkiek, Harcha et Koudiat Olia à Tétouan, vient d’être sécurisée par Amendis, gestionnaire déléguée de la distribution en eau et électricité, dans le Nord.
Un réservoir d’eau potable d’une contenance de 2.400 m3 qui vient d’être mis en service au niveau de ces quartiers. Il permettra dorénavant de sécuriser et de réguler l’alimentation en eau potable de ces quartiers, explique Amendis. En effet, ces derniers souffraient de baisses de pressions et de coupures fréquentes obligeant les habitants à s’approvisionner en eau auprès des bornes-fontaines. Semi-enterré, le réservoir de Dar Zkiek sera alimenté à partir de celui de Korrat Sbaa et ce via une nouvelle station de pompage. Il aura un débit de 800 m3 par jour, de quoi alimenter de manière correcte ces quartiers. Les habitants de ce quartier ont pris leur mal en patience pendant les dix mois de la construction du réservoir, projet qui a coûté quelque 45 millions de DH. Amendis insiste sur le soin apporté à cet ouvrage. En effet, selon le gestionnaire délégué, des systèmes d’étanchéité et des traitements spécifiques ont été mis en place au niveau de ce réservoir pour lui assurer un fonctionnement et une durée de vie optimale sans fuites. D’ailleurs un système de télégestion, piloté directement depuis les bureaux d’Amendis permet de réaliser différentes opérations dont le contrôle du débit et la fermeture ou l’ouverture des vannes, par exemple. Cette installation vient en complément d’une série de projets prévus dans le cadre du plan de travail de l’opérateur de la gestion déléguée en vue d’améliorer l’alimentation en eau tant de la ville de Tétouan que de sa région. Il s’agit d’ouvrages de stockage, de canalisations, mais aussi de pompage. Ils seront complétés par d’autres dédiés à l’assainissement liquide et à la protection contre les inondations, surtout de l’Oued Martil. Pour rappel, en février dernier, Amendis tétouan décrochait un double certificat ISO 9001 version 2008 et OHSAS 18001 version 2007 (Occupational Health and Safety Assessment Series, abréviation anglaise de la norme qualité, sécurité et santé au travail). Elle récompense les efforts déployés depuis 2002 par le groupe pour mettre en place un Système de management qualité et sécurité intégré permettant de préserver l’intégrité physique de ses collaborateurs, sous-traitants et clients tout en améliorant en continu la qualité de service offerte aux clients.

De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc