×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Qualité: 17 entreprises primées

Par L'Economiste | Edition N°:1925 Le 27/12/2004 | Partager

. La 7e édition du prix de la qualité a consacré l’innovation. Le prix de la sécurité au travail instituéLe monde de l’entreprise s’est donné rendez-vous le 23 décembre à Rabat pour célébrer la qualité. Des trophées du Prix national de la qualité et ceux de la sécurité au travail pour cette année ont été remis aux sociétés primées.A cette occasion, Mourad Chérif, président de l’Union marocaine pour la qualité (UMAQ) a rappelé que cette 7e édition, organisée sous le thème “Innover, pour s’améliorer”, consacre encore une fois, tout l’intérêt porté par les opérateurs à la promotion de la qualité. Le but recherché par l’UMAQ est de fédérer les synergies des entreprises autour de la promotion de la qualité et de son développement sur le plan national. Pour lui, la mise en place de ce prix vise, ainsi, l’incitation des entreprises pour s’engager davantage dans des démarches de management de la qualité et de mise en œuvre de l’auto-régulation pour progresser. Mourad Chérif a annoncé l’organisation de la prochaine édition sous le thème de l’intégration de l’entreprise à la vie de la collectivité. L’objectif est de mettre en relief l’importance des actions engagées pour satisfaire les attentes de la communauté où l’entreprise exerce son activité. Pour Salaheddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la mise à niveau de l’économie, la qualité doit s’imposer à tous les niveaux de la production et peut trouver sa place dans des secteurs, comme la production de biens ou de services, dans le privé comme dans le public. “La qualité est une discipline intéressant tout organisme, puisqu’elle est devenue un outil essentiel pour améliorer la compétitivité et donc un critère de différentiation”, a-t-il dit. Pour cela, la politique de son département vise la mobilisation de tous, avec pour objectif de généraliser l’application des normes et systèmes de management modernes basés sur les référentiels internationaux. Dans le domaine de la normalisation, le ministre a annoncé que plus de 84 comités techniques ont été institués. Ces comités opèrent dans les différents secteurs de l’activité. En matière de certification, Mezouar a rappelé que son département a mis à la disposition des entreprises un système national de certification des produits et des systèmes de management pour démontrer la conformité de leurs produits, services ou systèmes de management à certaines exigences techniques ou référentiels internationaux. De son côté, Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a souligné que le prix de la sécurité au travail s’inscrit dans le cadre d’une stratégie pour développer le secteur de la santé et de la sécurité au travail. Il a rappelé que les préoccupations des entreprises ne doivent cependant pas occulter un élément important de nos établissements constitués par les ressources humaines, qui ont droit à une formation continue, à un plan de carrière, à des conditions de travail décentes et à une protection sociale adéquate. A l’occasion du lancement de la 1re édition du prix national de la sécurité au travail, Mansouri a réitéré l’engagement de son département à réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles. Le gouvernement ne ménage aucun effort pour dynamiser l’action de prévention des risques professionnels.


Des prix selon les catégories

Le premier prix de la qualité 2004 a été décerné au cimentier Lafarge Maroc dans la catégorie Grandes entreprises industrielles. Pour la catégorie PME, le premier prix est revenu à l’Atelier Gros Entretiens -ONCF- d’Oujda, spécialisé dans la maintenance des locomotives diesel électiques et du matériel fret. Pour les PMI, le prix a été remporté par Semiconductor Matérials(fabrication des fils d’aluminium). Dans la catégorie Grands organismes de services, le premier prix a été attribué à Drapor(dragage des ports).Quant au prix de la sécurité au travail 2004, il a été remporté par ST Microelectronics(industries des semi-conducteurs) dans la catégorie Grandes entreprises industrielles. Dans la catégorie PMI, le prix est revenu à Gresson&Perfetini (menuiserie aluminium,miroiterie,vitrerie). Amendis(distribution d’eau potable,électricité et assainissement) a remporté le prix dans la catégorie Grands organismes de services.Mohammed OUALLADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc