×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L’OCP poursuit son programme d’investissement

Par L'Economiste | Edition N°:1806 Le 07/07/2004 | Partager

. Une convention portant sur deux projets signée hier avec l’EtatL’Office chérifien des phosphates (OCP) continue sur sa lancée en matière d’investissements. Il a, en effet, signé hier à Rabat, une nouvelle convention portant sur 400 millions de DH d’investissements (voir aussi en pages 2 et 3) . La signature de cette convention entre dans le cadre de l’amélioration des procédés de production et du renforcement des capacités d’exportation de l’Office. Deux projets de 200 millions de DH chacun sont concernés. Il s’agit en premier du projet “ Heat Recovery System ” (HRS) qui intéresse Maroc Phosphore III-IV Jorf Lasfar. Il consiste en l’installation d’un système de récupération de chaleur sur deux lignes de production. Le système est destiné à améliorer l’efficacité énergétique du complexe chimique.Le second projet est destiné à l’activité de pré-traitement de l’acide et d’une unité de concentration d’acide phosphorique à Maroc Phosphore II Safi. La réalisation de ce projet va permettre une augmentation de la capacité de concentration et l’amélioration de la qualité de l’acide. En signant cette convention avec l’Etat, l’OCP peut désormais bénéficier d’importantes exonérations des droits et taxes à l’importation pour les biens d’équipement, le matériel et l’outillage. Le groupe OCP avait annoncé en octobre 2002 un plan d’investissement de 10,3 milliards de DH. Le plan doit s’étaler sur cinq ans. En d’autres termes, l’OCP va investir en moyenne un peu plus de 2 milliards de DH chaque année. Par ces investissements, l’Office entend consolider sa position de premier exportateur de phosphates au niveau mondial. Ils visent également l’amélioration de la productivité et de la compétitivité de l’Office au moment où la concurrence se fait rude sur le marché international des phosphates. Il faut noter que malgré la conjoncture internationale, qui s’est caractérisée par une importante baisse des cours due à la forte pression sur les prix en raison de l’arrivée sur le marché de nouveau opérateurs, l’OCP a pu occuper une place de leader dans la production et la commercialisation notamment du phosphate brut et d’acide phosphorique. Considéré comme le premier investisseur national, l’OCP a développé des partenariats internationaux, notamment avec le groupe indien “ Birla ”. Cette politique a permis au groupe d’accroître ses capacités de transformation des phosphates et de diversifier sa production. Il a également amélioré sa production de produits à haute valeur ajoutée. La politique d’investissements poursuivie jusqu’à maintenant par l’OCP s’est, en outre, caractérisée par une stratégie d’externalisation et d’ouverture sur les petites et moyennes entreprises nationales et locales. En effet, par cette action le groupe OCP a favorisé la création de nombreuses PME/PMI et, partant, de nombreux emplois directs et indirects.Il est à rappeler que le plus gros de l’investissement qui sera réalisé par le groupe reste la construction d’une nouvelle usine à Jorf Lasfar. Projet qui a déjà fait l’objet d’une convention avec l’Etat en octobre 2003 et qui porte sur un investissement global de l’ordre de 735 millions de DH. L’usine doit entrer en fonction dès le deuxième semestre de 2005. Elle va produire pas moins de 850.000 de DAP par an. Le DAP est le fertilisant le plus demandé sur les marchés mondiaux des engrais phosphatés.J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc