×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Gestion du patrimoine
Le privé s’y met aussi

Par L'Economiste | Edition N°:1813 Le 16/07/2004 | Partager

. La société Patrimonia s’occupe essentiellement du patrimoine immobilier. La copropriété et les MRE font aussi partie de ses prioritésLe conseil en gestion du patrimoine n’est plus l’apanage des banques seulement. Aujourd’hui, Patrimonia, une nouvelle société privée, se spécialise dans ce métier. Son objectif, la valorisation du patrimoine de ses clients. Toutefois, son angle d’attaque diffère de celui des institutions bancaires. Contrairement à celles-ci, qui traitent essentiellement le patrimoine financier, cette société a choisi de faire de l’immobilier son cheval de bataille pour le lancement de ses activités. «Tout ce qui est pôle financier existe chez nous, mais il est assez embryonnaire», indique Hamid Ben Elafdil, le fondateur de Patrimonia.Si cette entreprise a choisi d’intervenir dans l’immobilier, c’est parce qu’il s’agit du premier patrimoine des Marocains. C’est aussi pour pallier une absence d’offre sur ce créneau en particulier.Dans la plupart des cas, les détenteurs de patrimoine immobilier sont des entreprises, des promoteurs immobiliers et des particuliers. Il s’agit là de la cible de Patrimonia. «Une cible chez laquelle, suite à des études de marché, nous avons pu identifier des besoins bien précis et auxquels Patrimonia répond aujourd’hui», indique Ben Elafdil.Ainsi, si les institutionnels souhaitent confier leur patrimoine immobilier à des professionnels, c’est d’abord pour en améliorer le rendement. «Le taux actuel avoisinant les 4% demeure faible. Alors qu’il est possible d’avoir mieux», ajoute le fondateur de Patrimonia. Et surtout pour pouvoir se recentrer davantage sur leur métier, comme cela est le cas partout dans le monde.Quant aux promoteurs, ils sont les producteurs mêmes de l’immobilier. «Pour cette catégorie de clients, notre objectif est de l’amener à intégrer la notion de valorisation dans son programme, bien avant que le bien immobilier ne change de main», révèle-t-il. Les promoteurs souhaitent aussi externaliser la gestion de la copropriété et se livrer entièrement à la commercialisation. «Souvent, les promoteurs se retrouvent, surtout au début, syndic de leur construction, ce qui leur fait perdre du temps et de l’énergie», affirme Ben Elafdil. Par ailleurs, c’est aussi un moyen d’atteindre une autre catégorie de clients, celle des copropriétaires. La copropritété est aussi un des volets dont Patrimonia assure la gestion. L’objectif est de permettre la valorisation du patrimoine immobilier des copropriétaires soit par une plus-value de cession soit par des revenus locatifs.Par ailleurs, Patrimonia vise également les Marocains résidents à l’étranger, (MRE), dans le but d’assurer la gestion locative de leur patrimoine immobilier développé dans leur pays natal. «L’immobilier détenu par cette catégorie de personnes n’est souvent pas exploité (non loué) en raison de l’inexistence de professionnels spécialisés en la matière», rappelle le fondateur.L’innovation n’est pas en reste. Il s’agit de développer, en partenariat avec les compagnies d’assurance, un produit susceptible d’assurer aux MRE, ayant mis leur patrimoine immobilier en location, une récurrence des revenus locatifs. Ainsi, les propriétaires n’auront plus à dépendre d’un locataire. En terme de perspectives, Patrimonia s’est fixé comme objectif à l’horizon 2009, d’étendre son réseau à 21 agences de proximité sur l’ensemble du territoire. M. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc