×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Gestion du patrimoine
Le conseil financier de plus en plus prisé

Par L'Economiste | Edition N°:1813 Le 16/07/2004 | Partager

. Un service proposé par la plupart des banques. Le volet immobilier, plus compliqué à traiterLe conseil en gestion du patrimoine. Voilà une notion bien en vogue depuis quelques années, qui fait aujourd’hui partie des métiers de quelques banques de la place, notamment BMCI, BMCE Bank et Attijariwafa bank. Et ce n’est pas un hasard si ce domaine suscite de plus en plus leur intérêt. En effet, les épargnants, quel que soit leur niveau socioculturel, éprouvent la plupart du temps des difficultés à gérer activement leurs économies. La raison en est la multiplicité des supports d’investissement et la complexité des mécanismes financiers, juridiques et fiscaux. D’où la nécessité de faire appel à des professionnels en la matière. En quoi consiste réellement la mission d’un conseiller en gestion du patrimoine?En Europe, le conseil en gestion du patrimoine (CGP) consiste à accompagner le client dans la réalisation de ses projets patrimoniaux, qu’il s’agisse de constitution, de conservation ou développement, de planification de leur retraite, de protection de leurs proches ou encore d’organisation de la transmission de leurs biens. Bien sûr, tout en prenant en compte l’ensemble de leur situation patrimoniale, à savoir le patrimoine immobilier ainsi que celui mobilier et professionnel.Au Maroc, il en va autrement. Le conseil dans la phase de constitution est d’emblée écarté. En effet, selon Younès Ouarzazi, responsable Gestion du patrimoine à BMCE Capital: «Lorsque l’on parle de gestion du patrimoine, il s’agit la plupart du temps d’un patrimonial possédant déjà une fortune qu’il souhaite faire fructifier en fonction d’objectifs et d’horizons bien précis, mais aussi selon une tolérance à l’égard du risque». Par ailleurs, certaines banques se limitent au conseil financier. C’est-à-dire orienter le client vers tel ou tel placement financier (actions, obligations, SICAV ou FCP). C’est le cas de BMCI et BMCE. La gestion immobilière ne fait pas partie de leurs compétences. «Le mot-clé du conseil en gestion du patrimoine c’est la transparence. Chose qui fait défaut dans l’immobilier d’où notre désintérêt pour cette partie du patrimoine de nos clients», indique Ouarzazi.Attijariwafa bank, de son côté, a choisi d’agir autrement. «Le conseil en gestion du patrimoine est présenté selon une approche plus globale», indique Driss Houari, responsable métier CGP à Attijariwafa bank. Le client est considéré dans la totalité des composantes de son patrimoine. «Nous assistons nos clients aussi bien dans la réalisation de leurs projets (évaluation, montage et financement), que dans la gestion et l’optimisation de la totalité de leurs avoirs car nous en abordons tous les aspects», indique Adnane Chami, conseiller en gestion du patrimoine à Attijariwafa bank.


Succession

Les conseillers en gestion du patrimoine n’interviennent pas souvent dans la succession. Et cela en raison de la Charia. Toutefois, pour pouvoir faire bénéficier les descendants d’un patrimoine professionnel, il est plus judicieux de planifier à l’avance sa transmission. Sinon, la dissolution des entreprises familiales est souvent inévitable. Aujourd’hui, les entrepreneurs en sont bien conscients et pensent davantage à préparer leur succession. Face à ce besoin, Attijariwafa bank n’est pas restée les bras croisés. Selon Marouane Hatim, conseiller en GP, «le cas de transmission est présent aujourd’hui, notamment chez ce qu’on pourrait appeler les entrepreneurs de 1re génération, dont le patrimoine professionnel constitue l’essentiel des actifs».Meryeme MOUJAB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc