×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Des oeuvres d’art rares aux enchères

Par L'Economiste | Edition N°:1788 Le 11/06/2004 | Partager

. Des tableaux et des manuscrits rares exposés ce samedi. Hommage à feu Chaïbia TalalPour une première, c’en est une. Des œuvres d’art feront l’objet d’une vente aux enchères au Maroc. Cette opération aura lieu ce samedi 12 juin à l’hôtel des ventes à Casablanca. Initiée par la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA), cette prestation «inédite» réunira une pléiade d’artistes contemporains, dont certains ont déjà acquis leurs lettres de noblesse, et qui ont accepté de se livrer à l’exercice des adjudications. Mais au-delà de ce travail délicat, il s’agit de promouvoir des expressions artistiques les plus innovantes au Royaume. Hassan Darsi, Hicham Benohoud, Safaa Erruas, Lamia Naji…pour ne citer que ces artistes dont la réputation a dépassé la frontière nationale grâce à des exposions à l’étranger.«La salle des ventes de la CMOOA s’ouvre à des expressions artistiques innovantes et audacieuses. Elle organise pour la première fois au Maroc une vente d’art contemporain» , a indiqué Hicham Daoudi, directeur de la CMOOA.D’autres œuvres d’artistes entretenant une parfaite «résonance» de sens avec l’art contemporain seront aussi exposées à cet effet. Preuve supplémentaire que cet art est une affaire de sensibilité.Rarement autant d’œuvres auront été rassemblées dans un même espace en une seule fois. «L’aventure est certes périlleuse, dans la mesure où l’art contemporain bénéficie d’un capital d’estime considérable de la part des élites, mais compte en réalité peu de collectionneurs», a précisé Daoudi.Moment émouvant: un vibrant hommage sera rendu à feu Chaïbia Talal. Les toiles (peintures, gouaches et desseins) de cette grande artiste-peintre marocaine, orneront l’hôtel. D’autres œuvres de grandes figures de la peinture marocaine seront, également, exposées. Il s’agit de Mohamed Rabi, Mohamed Drissi, Jilali Gharbaoui, Ahmed Louardiri, Fquih Regragui ou encore Hassan Glaoui.La peinture orientaliste n’est pas en reste. «Le Café marocain» l’œuvre sublime du célèbre peintre français Raoul Dufy, qui a séjourné au Maroc, fera partie de ce «bouquet» qui sera soumis à l’appréciation des collectionneurs. Des tableaux signés Henri Pontoy, Jean Gaston Mantel et Jacques Azéma seront aussi de cette grande fête.Durant ces enchères, des pièces de mobilier et des livres, d’une grande rareté, feront l’objet d’adjudications. A l’honneur, «Histoire des conquêtes de Moulay Archy», premier ouvrage en français rédigé par le Sultan Moulay Ismaël. Cette œuvre, datée de 1683, est conservée dans un excellent état. Deux autres livres feront certainement le bonheur des adeptes des œuvres classiques. Et pour cause, ils ont été réalisés par un artiste-peintre hors du commun: Salvador Dali. «Moïse et le monothéisme» ainsi que «Alchimie des philosophies» sont illustrés en effet par des «estampes» originales portant sa griffe. -Procession devant les remparts de Fès, d’Henri Pontoy (1888-1969). Un des tableaux qui vont être exposés (Ph. privé)-Mohammed EL HARRATI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc