×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Casablanca : Les voyagistes appelés à plus de dynamisme

Par L'Economiste | Edition N°:1788 Le 11/06/2004 | Partager

. Chacune des 150 agences doit drainer 1.000 touristes supplémentaires par an La promotion de Casablanca en tant que destination touristique par excellence est l’affaire de tous. C’est ce qui a été dit et répété lors des différentes réunions consacrées à ce secteur. La dernière en date a eu lieu, mercredi, au siège de la wilaya du Grand Casablanca.  Les voyagistes sont venus, moins d’une semaine après les hôteliers, débattre de la question. “Casablanca est la troisième destination touristique nationale et a droit à certains égards et à une attention particulière”, a dit M’Hamed Dryef, wali du Grand Casablanca. “La ville a tant donné aux voyagistes et il est temps qu’ils lui consacrent un peu plus d’intérêt”, a-t-il dit. “Si chacune des 150 agences de Casablanca fournissait l’effort de ramener 1.000 touristes supplémentaires par an, l’objectif serait atteint”, a affirmé le wali. Les agences de voyages sont ainsi, officiellement, sollicitées.Recevant le bureau de l’Association des agences de voyages de Casablanca (AVC), M’Hamed Dryef a invité “les voyagistes à adhérer pleinement à la Vision 2012 pour le développement du tourisme à Casablanca, ville qui a besoin de toutes les énergies pour sa mise à niveau globale”. Au-delà des discours d’intention, les voyagistes ont été mis au-devant de leurs responsabilités. Il s’agit de monter au front de la promotion de la métropole et d’une manière beaucoup plus efficace que ce qui se fait actuellement. Le message du wali était clair: autorités, élus et hôteliers sont décidés à relever le défi de la Vision 2012. En matière de tourisme d’affaires et billetterie, les agences casablancaises réalisent 60 % du chiffre d’affaires du transport aérien au Maroc. Soit 1,850 milliard de DH, a indiqué Othman Chérif Alami, président de l’AVC. “En ce qui concerne le tourisme de loisirs et la “omra”, les agences casablancaises s’accaparent 70% de chacune des deux activités”, a-t-il ajouté. Sur les incentives, les congrès et les séminaires, Casablanca réalise 50% du total national.S’agissant du programme de mise à niveau de la profession, Chérif Alami a indiqué que quatre commissions (relations professionnelles, promotion, communication et assainissement), créées récemment, ont été chargées de mettre en place un programme ambitieux intitulé «vision de la mise à niveau de la qualité». J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc