×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Armes: Menaces US contre la levée de l’embargo pour la Chine

Par L'Economiste | Edition N°:1925 Le 27/12/2004 | Partager

Les Etats-Unis sont prêts à retirer leur technologie militaire à leurs alliés européens si l’Union européenne décide de lever l’embargo sur les armes pour la Chine, rapporte le 24 décembre le Financial Times.Cette affaire pourrait entraîner “une grave querelle” entre Américains et Européens, a affirmé au quotidien économique britannique un responsable du Pentagone ayant requis l’anonymat.Les Européens “sont en train de discuter sur la manière d’aider les Chinois à tuer des Américains plus efficacement. Ce n’est pas ce que l’Europe devrait faire”, a ajouté ce responsable américain.Lors du sommet de Bruxelles du 17 décembre, les dirigeants de l’Union européenne ont réaffirmé la “volonté politique” de l’UE de lever l’embargo vieux de quinze ans sur les livraisons d’armes à la Chine et envisagé une décision sous présidence luxembourgeoise (entre janvier et juin 2005), malgré le problème des droits de l’homme et l’opposition des Etats-Unis.Les Européens justifient leur décision par “le développement significatif des relations UE-Chine ces dernières années”.Dans leur texte, les 25 réaffirment que la fin de l’embargo dépendrait du renforcement du “code de conduite” européen sur les exportations d’armes, afin de s’assurer que Pékin n’en profitera pas pour moderniser son arsenal dans l’optique d’un conflit avec Taïwan. La Chine refuse d’exclure un recours à la force pour rétablir sa souveraineté sur l’île, qu’elle considère comme une province rebelle.«Si surgit une situation où des appareils européens sont pointés (par des Chinois) contre des Américains, on ne peut pas admettre que nous continuions nos ventes d’armes (aux Européens)», a déclaré au FT un autre responsable du ministère américain de la Défense.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc