×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Forte dégradation du moral des ménages

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5867 Le 19/10/2020 | Partager
La détérioration du pouvoir d’achat perçue par la moitié des sondés
Le chômage et l’inflation, les spectres les plus redoutés

Les ménages broient du noir. Jamais leur moral n’a été au plus bas depuis 2008, année du lancement de l’enquête du HCP sur l’indice de confiance. La période coïncidait également avec le début de la crise financière mondiale. Cette fois, c’est la crise sanitaire qui explique la forte dégradation de toutes les composantes au troisième trimestre dernier. C’est ce qui ressort de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages.

menage-situation-finaciere-067.jpg

Sur les 12 derniers mois, environ 41,6%  des ménages considèrent que leur situation financière s’est fortement dégradée. Une perception qui devrait perdurer sur les prochains mois

Elle relève que plus de 1 ménage sur 2 considère que son pouvoir d’achat s’est fortement détérioré au cours des 12 derniers mois alors que moins du cinquième des sondés déclare une amélioration.  De ce fait, le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 35,6 points, contre moins 20,2 points au même trimestre de l’année passée. Et la perspective d’une amélioration n’est pas attendue par la majorité des ménages enquêtés.

Sur les 12 prochains mois, pas moins de 41,5% des ménages entrevoient une dégradation du niveau de vie, 34,3% s’attendent à un maintien au même niveau et 24,1% à une amélioration. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est négatif à raison de 17,4 points. Il affiche ainsi une détérioration aussi bien par rapport au trimestre précédent qu’en comparaison avec le 3e trimestre 2019 durant lequel il s’établissait à moins de 3,7 points.

Plus inquiétant encore, la menace d’une forte hausse du chômage. Le spectre était redouté au 3e trimestre dernier par 87,1% des ménages sur les 12 prochains mois contre une frange minime de 5,1%. D’où la gravité de la situation. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à -82 points contre -75,2 un trimestre auparavant et -7,8 points un an auparavant.

La même hantise taraude les ménages en ce qui concerne la hausse des prix des produits alimentaires. Plus de 75% estiment que l’inflation a fortement touché l’alimentation sur les 12 derniers mois contre une proportion minime de (0,3%) qui perçoit une baisse. Et la spirale de la hausse sur les 12 prochains mois est ressentie par 68,8% des ménages contre 0,7% seulement qui s’attendent à un repli.

Cependant, pour une majorité des ménages, 60,4% affirment que leurs revenus couvrent leurs dépenses contre  35,6%  qui s’endettent ou puisent dans leur épargne. Alors qu’une minorité (4%) parvient à épargner. Mais dans l’ensemble, la majorité des ménages ne considère pas le moment opportun pour l’achat de biens durables. Ils représentent les deux tiers des sondés. Le solde d’opinion de cet indicateur s’est ainsi établi à moins 63,5 points contre un solde négatif de 37,7 points le même trimestre de l’année 2019.

A.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc