De bonnes sources

Les démentis de la DGSN

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5419 Le 25/12/2018 | Partager

La police nationale (DGSN) a apporté des éclairages sur le crime d’Imlil le 23 décembre sur 2M. La supposée vidéo d’assassinats de deux touristes scandinaves «n’a pas été encore authentifiée». Les habits des agresseurs sont non concordants. La DGSN «n’a pas été alertée» par le vendeur ambulant de la gare routière de Marrakech, selon son porte-parole, Boubker Sabik. Les trois présumés terroristes «étaient déjà pistés» par la Direction générale de la surveillance territoriale qui a procédé à 13 arrestations au total. Ce crime lève le voile sur un autre risque: 1.669 «Marocains» ont rejoint Daech en Syrie. Ils sont «tous identifiés» par la DGSN. Elle travaille sur un système de gestion des polices des frontières pour détecter les faux passeports. Plus de 200 personnes ont été arrêtées à ce jour.

F.F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc