Entreprises

Ikea à l’assaut des villes de taille moyenne

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5418 Le 24/12/2018 | Partager
Fès, Marrakech, Tanger…
Plus de 3 millions de visiteurs au cours de la 1re année
ikea-018.jpg

Le premier magasin de la marque suédoise au Maroc s’étend sur une superficie de 26.000 m2. Sa construction a mobilisé un investissement de 450 millions de DH (Ph. L’Economiste)

Deux ans et demi après l’ouverture de son premier magasin au Maroc (à Zenata), le concept Ikea séduit les Marocains. Pour le management, cela ne fait pas l’ombre d’un doute.

«Nous sommes très satisfaits de la performance du magasin depuis son ouverture en mars 2016. Nous avons ainsi pu constater que les Marocains sont très intéressés par nos solutions et viennent chercher de l’inspiration dans notre magasin, que ce soit en termes d’ameublement ou de décoration. Nos visiteurs aiment ce que nous offrons, et ils apprécient encore plus le fait que Ikea a su adapter ses solutions aux familles marocaines et particulièrement celles avec des enfants», soutient Fatima Ezzahra El Khaloui, directrice Marketing d’Ikea Maroc.

A son ouverture, le management de SYH Retail, filiale du groupe Al Homaizi détenteur de la franchise pour le Koweït, la Jordanie et le Maroc, tablait sur 1,5 million de visiteurs dès la première année d’activité. Finalement, ce sont près de 3 millions de Marocains qui l’ont visité, de quoi susciter la satisfaction des dirigeants de SYH Morocco. Cependant, rien ne filtre sur le chiffre d’affaires réalisé. C’est dans ce contexte précis, que la marque suédoise a convié la presse à la célébration de ses 75 ans.

Après 2 ans et demi de présence au Maroc, l’enseigne a lancé une nouvelle signature «Maak bach t’halla f’dar», qui accompagne la marque et lui permet de ratisser large en s’adaptant au comportement d’achat des clients marocains. Cette nouvelle formule a été lancée en partant du constat que de nombreux clients préfèrent acheter leurs meubles sous forme de combinaison complète.

L’offre permet de faire des économies en achetant plusieurs produits complémentaires. Le concept s’exprime de nombreuses façons: dans la multiplication des points de présence et sur le web. Pour capter davantage la clientèle hors de l’axe Casablanca-Rabat, l’enseigne est désormais présente dans trois malls (à Fès, Marrakech et Tanger), à travers des zones de relaxation.

Sur le Web, un nouveau service démarre («Achat par mail»). Celui-ci permet au client de passer sa commande par mail, payer en ligne à travers un lien et se faire livrer à partir d’un achat de 50 DH. Ce service compense l’absence d’une plateforme de vente en ligne.

Le concept Ikea se résume à l’idée d’offrir un éventail d’articles d’ameublement abordables pour le plus grand nombre. C’est dans cet esprit que le magasin a repositionné sa politique de prix, avec des catalogues plus abordables. «L’objectif est de toucher le plus de foyers possible et démocratiser les meubles design», fait valoir El Khaloui. Ikea, qui détient 368 magasins dans le monde, emploie 164.000 collaborateurs dans 47 pays.

M.Ko.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc