Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5369 Le 11/10/2018 | Partager

■ Pétrole: 7 gisements découverts au Mexique
 La compagnie pétrolière publique mexicaine Pemex vient d’annoncer la découverte de 7 gisements de pétrole dans le Golfe du Mexique. Le potentiel est estimé à 180 millions de barils.
«Ces nouveaux gisements mis au jour en eau peu profonde s'ajoutent à d'autres champs pétrolifères découverts ces dernières années», a indiqué l’entreprise.
La production mexicaine de pétrole s'est amenuisée depuis 2004, passant de 3,4 millions de barils par jour à une moyenne de 1,8 million en août dernier.
Le gouvernement du président sortant Enrique Peña Nieto a tenté d'enrayer ce déclin par un vaste plan de réforme énergétique, qui a ouvert le secteur aux capitaux privés pour la première fois en 70 ans.

■ Trump dans le collimateur du fisc
Le service des impôts de l'Etat de New York a ouvert une enquête suite à des informations impliquant  le président américain Donald Trump dans une affaire d’évasion fiscale.  Selon un article publié par le New York Times «Trump aurait reçu plus de 400 millions de dollars de ses parents, en partie grâce à des manœuvres  d'évasion fiscale». L’information a été, bien évidemment, démentie par un avocat du président américain et par la porte-parole de la Maison-Blanche.
Citant des déclarations d'impôts et des documents financiers confidentiels, le New York Times affirme que, «depuis son plus jeune âge et jusqu'à aujourd'hui, l'ancien magnat de l'immobilier a bénéficié, comme ses quatre frères et sœurs de revenus provenant de l'empire immobilier de son père». Le montant total de ces revenus s’élèverait  à 413 millions de dollars (valeur d'aujourd'hui).
A la suite de la parution de ces informations, le service des impôts de l'Etat de New York «passe en revue les accusations de l'article du New York Times et explore avec détermination toutes les pistes d'enquête», a déclaré un de ses porte-parole à l'AFP.

■ Washington redoute une manipulation du yuan
Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin  s'est inquiété mercredi d'une possible «dévaluation compétitive du yuan» pour compenser les effets des taxes douanières imposées par Washington à la Chine.  Dans une interview au Financial Times, le secrétaire américain a déclaré que le «Trésor surveillait de près les questions monétaires, précisant que le yuan avait baissé de manière significative».
De son côté, le président Trump n'a de cesse d'accuser la Chine de dévaluer sa monnaie pour en tirer un avantage commercial. Le renminbi (autre nom du yuan)  a perdu 9% depuis six mois par rapport au dollar, rendant les marchandises chinoises moins chères à l'exportation, relèvent des observateurs. Mais le dollar est lui-même dopé par la politique monétaire de la Banque fédérale qui remonte les taux d'intérêt.
En septembre dernier, alors que Washington et Pékin se sont mutuellement imposées des taxes douanières sur des centaines de milliards de dollars de marchandises, la visite d'une délégation chinoise aux Etats-Unis  a été annulée.
A.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc