×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Culture

Rabat célèbre son africanité

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:4966 Le 22/02/2017 | Partager
«Afrique en Capitale», un événement culturel sans précédent du 28 mars au 28 avril
Des artistes originaires de 30 pays africains y participent
abdoulaye_konate_066.jpg

La programmation de la manifestation sera dévoilée sous peu, mais on sait déjà que le grand artiste malien Abdoulaye Konaté exposera ses œuvres à l’espace  Expression CDG (Ph. AK)

Rabat semble bien avoir pris la main sur le terrain culturel au Maroc. Après avoir été sacrée «Ville lumière, capitale culturelle» en 2014, la ville enchaîne les évènements culturels: Mawazine, Visa for music, Jidar Toiles de rue, Jazz au Chellah, festival international du cinéma d’auteur… autant que les expositions exceptionnelles: Césars en 2015, Giacometti en 2016 et Picasso en 2017.

Les infrastructures ne sont pas en reste, après l’ouverture de la Bibliothèque nationale ainsi que le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, un grand théâtre, un musée de l’archéologie et des sciences de la terre, le musée des archives et une maison de la culture sont  en cours d’achèvement et qui finiront par inscrire la cité parmi les métropoles culturelles mondiales. Rabat, capitale marocaine de la culture, a désormais des ambitions régionales, voire même continentales.

C’est ainsi que, s’inscrivant dans la dynamique nationale engagée pour le développement de l’Afrique et illustrée par le discours royal lors du 28e sommet de l’Union africaine, la ville de Rabat s’apprête à accueillir, du 28 mars au 28 avril, «Afrique en Capitale». Il s’agit d’un événement culturel de grande envergure initié par la Fondation nationale des musées et qui réunira plusieurs disciplines: art contemporain, cinéma, musique, street art, photographie, projection de films, des conférences et des expositions, avec la contribution d’artistes originaires de plus de 30 pays africains.

La mobilisation est générale, puisque seront associés à l’évènement plusieurs opérateurs culturels et institutionnels de la capitale: le ministère de la Communication, le ministère de la Culture, le Conseil national des droits de l’homme, le Théâtre Mohammed V, le Musée Bank Al Maghrib, la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, l’Institut des études africaines, l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma, la Fondation CDG, la Fondation ONA et la Fondation Montresso. «Accueillir l’Afrique au cœur de Rabat sera l’affaire de tous!

Aujourd’hui, notre défi est de contribuer également à l’ambition culturelle d’un continent qui attire de plus en plus l’attention des collectionneurs et des amateurs d’art du monde entier», précise à ce sujet Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées. La programmation  étant toujours en cours de finalisation, les noms des artistes participants ne sont pas encore dévoilés, à l’exception du grand artiste malien Abdoulaye Konaté qui doit exposer ses œuvres à l’espace Expression CDG. Une manifestation artistique multidisciplinaire pour rendre hommage à un continent vibrant, créatif et  ingénieux, qui trouve en la capitale du Royaume l’une de ses meilleures vitrines à travers le monde.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc