×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

TangerMed: L’export de véhicules carbure

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4847 Le 31/08/2016 | Partager
26% de hausse pour le seul quai dédié aux véhicules produits par Renault au 1er semestre
Un projet d’extension par des parkings à étages à l’étude
tangermed_auto_047.jpg

Le terminal à véhicules connait une activité en croissance depuis son entrée en service en 2012. Des parkings à étages sont en préparation pour augmenter sa capacité (Ph. Adam)

Le terminal à véhicules du port TangerMed connaît un trafic en croissance ininterrompue depuis son lancement en 2012. Il sert de plateforme d’exportation pour les véhicules produits par l’usine Renault dans son premier quai et de terminal généraliste d’import et d’export dans le cadre du second quai.
Au premier semestre, le quai dédié à Renault a assuré l’export de 135.447 véhicules issus des chaînes de l’usine automobile tangéroise, soit une hausse de 26% par rapport à la même période de 2015, lui-même en hausse de 35% par rapport à 2014, selon des chiffres issus de l’autorité portuaire de TangerMed, TMPA.
Et d’ici la fin de l’année, il est fort à parier que les volumes devront croître au moins selon le même rythme. Les prévisions pour l’usine Renault font état d’une augmentation de la production pour atteindre les 300.000 véhicules en 2016. En parallèle, le trafic de transbordement qui passe par le terminal est en pleine explosion. Il assure le transit des véhicules fabriqués en Europe de diverses marques vers les pays de l’Afrique du Sud, l’Océanie et même les Caraïbes.
Grosso modo, le trafic s’est bien comporté en 2015. Le volume au terminal à véhicules a crû de 23% par rapport à l’année 2014. Au total, 260.000 véhicules y ont été manutentionnés dont 216.000 unités à l’export provenant de l’usine de Renault Tanger. Sur le transbordement au terminal généraliste, «Common User», 63.000 véhicules ont été manutentionnés l’année dernière. Ce qui correspond à une croissance de 48% par rapport à l’année précédente. Afin de se préparer à cette montée en charge, TangerMed réfléchit déjà aux options avec en projet l’extension de son terminal à véhicules. L’autorité portuaire est en train d’étudier la possibilité de mettre en place des parkings à étages pouvant accueillir jusqu’à 4.000 véhicules afin d’augmenter la capacité d’accueil actuelle. Un appel d’offres pour des études architecturales vient d’ailleurs d’être lancé par TMPA. Il devrait servir à définir les options possibles et à déterminer la meilleure option de construction. En effet, l’air marin et la force des vents dans le Détroit sont de nature à compliquer la tâche des architectes en optant pour des techniques de construction solides et éprouvées.
A noter que le terminal est doté de deux postes à quai pouvant accueillir des navires de dernière génération d’une longueur de 240 mètres. Il s’étend sur une superficie globale de 18,5 hectares de terre-plein, un premier lot d’une superficie de 13,5 hectares a été concédé pour une durée de 30 ans à Renault. Cette concession permettra l’exploitation logistique pour l’export des 400.000 véhicules pouvant être produits au sein du site  Renault basé à Melloussa. Un deuxième quai de 5,5 hectares «Common User» (multi-constructeurs) est exploité par l’opérateur logistique GSTM selon un contrat de sous-traitance signé en 2012.
De notre correspondant,

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc