×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Prix des produits agricoles au niveau du marché de gros

    Par L'Economiste | Edition N°:4836 Le 16/08/2016 | Partager
    prix_pdts_036.jpg

    Par rapport à la journée du 11 août, des baisses des prix des légumes ont été relevées au niveau des marchés de Casablanca et Fès. Les prix des tomates enregistrent une augmentation au niveau de Casablanca, Oujda et Marrakech de 14,1%, 15,8 et 6,5% respectivement contre une baisse au niveau de Fès (-10%) et Tanger (-11%). Par ailleurs, on constate une augmentation des prix des pommes de terre au niveau de Marrakech, Rabat et Tanger de 12%, 5,5 et 6,6% respectivement contre une baisse de 4% à Casablanca. De Même, on note une variation considérable des prix des oignons de -42,5% (Fès) à +50% (Marrakech). En ce qui concerne les courgettes, les cours sont sur un trend baissier au niveau de Fès et Casablanca et stables sur les autres marchés. Concernant les fruits, les oranges ont accusé une baisse de 5,1% au niveau de Casablanca contre une augmentation de plus de 10% au niveau de Fès, Marrakech et Tanger. Les prix des pommes locales tendent à la hausse au niveau de Fès, Casablanca, Oujda et Marrakech, les bananes locales sont stables avec une faible baisse de 5,4% à Casablanca. Pour les viandes rouges, les prix sont stables sur les marchés à l'exception de Casablanca (+5% pour la viande bovine et -7,7% pour la viande ovine). Les cours des viandes blanches enregistrent des variations de -2 à +1 DH/kg.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc