×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Veolia Environnement ouvre son capital

Par L'Economiste | Edition N°:2376 Le 05/10/2006 | Partager

. Le groupe se constitue en holding. La filiale marocaine espère attirer les investisseurs locaux. L’entrée en Bourse prévue dans deux ansS’ouvrir au capital marocain, tel est le projet en cours chez Veolia au Maroc. Le groupe, spécialisé dans les services à la communauté, est en train d’assurer la consolidation de ses filiales au Maroc. Le but est de créer une société mère, Veolia Environnement Maroc qui chapeauterait à travers des participations directes les entreprises filiales: Amendis, Redal, Hydrolia et Amanor. La multinationale Veolia Environnement, ex-Vivendi Water, gardera le contrôle avec 51 % du capital de la future structure. Déjà Veolia Maroc a assuré la consolidation de près de 50 % du capital de Redal en plus de celui de Hydrolia et d’Amanor. Il lui resterait en outre sa part dans le capital d’Amendis, soit 51%, le reste étant réparti entre la Somed (33%) et l’ONA (16%). « L’opération devrait être bouclée avant la fin de cette année. Et début 2007, les sociétés du groupe au Maroc devraient toutes s’afficher sous les couleurs de Veolia Environnement », explique Olivier Dietsch, directeur général de Veolia Environnement au Maroc. Une fois le processus achevé‚ il sera donc possible dès lors de s’ouvrir sur l’investissement local. « Il est prévu de céder des participations dans Veolia Maroc à hauteur de 49%», note Dietsch. Et ce, à travers des prises de participation directes ou via la Bourse de Casablanca. D’ailleurs, cette introduction est envisagée par Veolia d’ici les deux prochaines années. Le patron de Veolia annonce l’intérêt de certains investisseurs marocains pour le projet. Selon le groupe français, c’est le cas de la CDG (Caisse de dépôt et de gestion) qui aurait émis un avis favorable. «Les partenaires traditionnels de Veolia, tels que l’ONA et la SOMED qui participent dans le capital d’Amendis, seront privilégiés», ajoute Dietsch. Cette stratégie d’ouverture repose sur la volonté du groupe de pérenniser sa présence grâce à des partenariats solides et par le biais d’une introduction en Bourse. Stratégie qui permettra au groupe d’accélérer son développement en s’appuyant sur la synergie naturelle avec ses partenaires et de consolider sa position «d’entreprise de référence» au plan national. Rappelons que Veolia avait attiré l’attention générale avec la mise en place d’un montage financier original en collaboration avec les banques locales. En 2002, la société a réussi à lever auprès d’un groupement de banques de la place 940 millions de DH à long terme pour le financement des projets d’Amendis. Pour Redal, elle a obtenu 2,2 milliards de DH. Veolia Environnement au Maroc c’est un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de DH. Elle assure la gestion déléguée de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement liquide dans les villes de Rabat-Salé, Tanger et Tétouan, essentiellement. Elle est aussi l’un des premiers donneurs d’ordre avec plus d’un milliard de DH de commandes annuelles. Veolia, c’est aussi plus de 2,6 millions de clients avec à la clé près de 21 milliards de DH d’investissements prévus sur la durée des contrats en cours. Veolia gère aussi un campus de formation s’étendant sur près de 4 hectares à Temara. Ce dernier a déjà formé près de 1700 personnes, essentiellement des cadres des filiales de Veolia. Le groupe Veolia Environnement est l’une des firmes transnationales leaders dans le secteur. Avec un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros, soit 277 milliards de DH, elle emploie plus de 270.000 collaborateurs dans le monde.


Tanger Med et Marrakech aussi

Le groupe Veolia a de fortes ambitions au Maroc. Il aurait des visées sur Marrakech et Tanger Med. Veolia indique vouloir soumissionner pour ces deux marchés. Pour Tanger Med, le dépôt des dossiers est fixé au 20 octobre. Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc