×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Vacances : Où vont les ministres

Par L'Economiste | Edition N°:2332 Le 02/08/2006 | Partager

. Le Nord, une destination préférée. Le Sud de l’Espagne vient en deuxième position. Les ministres jouent le jeu et déclinent leur choixLes ministres en maillot, tongs et toute la panoplie du parfait vacancier? Eh oui! eux aussi prennent des vacances, bien-sûr à tour de rôle, chacun vers une destination précise. Et c’est le bord de mer qui remporte la palme pour leur permettre de décompresser avant de revenir s’attaquer aux grands chantiers de la rentrée. Le Premier ministre organise leurs congés en deux parties. La première court du 1er au 20-21 août, date d’anniversaire de la révolution du roi et du peuple et de la fête de la Jeunesse. La deuxième période démarre du 22 août au premier lundi de septembre. Les membres du gouvernement casent leur congé, souvent de deux semaines, à l’intérieur de ces deux périodes. Pour L’Economiste, ils ont joué le jeu en déclinant chacun sa destination.- Taoufik Hejira sort en vacances ces jours-ci. Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme est décidé à traverser la Méditerranée pour passer une dizaine de jours en famille en Espagne. C’est «le moment de retrouver mes enfants à plein temps», dit-il.- Anis Birrou passera quelques jours à Berkane «pour se ressourcer, retrouver les amis d’enfance». Une fois les batteries rechargées, il se rend en famille dans le Nord. Pour le secrétaire d’Etat à la lutte contre l’analphabétisme., «c’est l’occasion de retrouver le rôle du père et les plaisirs qui manquent comme notamment jouer au château de sable avec les enfants».- Saâd Alami: Malgré un agenda chargé, le ministre des Relations avec le Parlement, prendra une semaine au cours de la première période. Il reste au Maroc, il croit à l’adage «Tabdal Lmanazal Raha» (le changement de résidence procure le repos). Il ira dans le Nord à Chefchaouen, ville dont il est le maire. «C’est une occasion de rencontrer les amis et les membres de la famille». - Rachid Talbi Alami changera de casquette. De ministre, il passe à maire de Tétouan. Même avec cette double responsabilité, il prendra une semaine de congé au cours de la seconde période. En attendant, il aura à assumer l’intérim de plusieurs ministères. - Abdelkébir Zahoud, secrétaire d’Etat à l’Eau, prend son congé également au cours de la première période. Il commence par passer quelques jours à Oued Zem, sa région natale qui «connaît des températures de 43° pour que les enfants puissent s’imprégner de leurs origines». Il enclenchera par la suite un déplacement d’une semaine au Sud de l’Espagne. Ce voyage permet au ministre de tenir les promesses faites aux enfants en cas de bonnes notes scolaires. Une sorte de gratification pour les encourager à travailler davantage les années à venir.- Mohamed Mohattane, secrétaire d’Etat au développement rural, retourne près de ses parents dans sa région de l’Atlas. Cette plongée dans sa famille et sa tribu lui permet de se ressourcer. «En plus c’est la période de la chasse de la tourterelle et de la caille».


Jettou garde la boutique

Driss Jettou sera présent à la Primature tout au long de ce mois d’août, mais pas intégralement. En d’autres termes, Il suit ses dossiers, particulièrement la préparation du projet de loi de Finances pour 2007 au cours des trois premiers jours de la semaine. Le jeudi, il prend le large pour le Nord rejoindre sa famille où elle est déjà installée.Un saut à Paris n’est pas à exclure. Sauf changement de dernière minute, il partira au Tchad le 7 août. Rassurez-vous, ce n’est pas pour bronzer mais pour représenter le Maroc à l’occasion d’une investiture. En tout cas, Jettou a signé les demandes de congé de plusieurs ministres. . Oualalou hésite encoreOualalou, le ministre des Finances et de la Privatisation, part en famille. Il n’a «pas encore décidé pour la destination, mais les enfants veulent aller à l’étranger et je ne peux que dire oui».. El Yazghi en familleMohamed El Yazghi a également opté pour la première période. Sa famille est déjà installée dans le Nord du Maroc. Le premier secrétaire de l’USFP a déjà son plan: rejoindre les siens à chaque fin de semaine pour y passer un long week-end avant de revenir à Rabat. La préparation du budget et surtout les activités relatives à la vie du parti y occupent une grande place. . Baddou dans le nord Yasmina Baddou a choisi la première période. Elle veut retrouver ses enfants et son mari en famille, qu’importe l’endroit, dit-elle. Une escapade dans le Nord est au programme, «mais quelques jours à la maison pour arranger des choses seront nécessaires». Pour elle, il s’agit de retrouver la cellule familiale à plein temps, en profitant au maximum de tous ses membres avant de redémarrer l’année qui sera très chargée. . Mezouar sur la Costa del SolSalaheddine Mézouar est également dans la première sortie. Il projette de se rendre au Nord pour y passer une dizaine de jours. Même s’il maîtrise la langue espagnole, Monsieur Emergence préfère ce «cadre agréable et reposant à la pression de la Costa Del Sol». Pour lui, la qualité de la plage et de la mer y est meilleure. «Cela permettra également aux enfants de retrouver leurs copains», précise-t-il.❏. Laenser et Mansouri au bled- Mustapha Mansouri se rendra à Nador, particulièrement la commune de Laâroui. C’est une région pourvoyeuse d’émigrés et c’est la période du retour en vacances. Il faut donc maintenir le contact et essayer d’atténuer la pression qui s’exerce sur la commune (dont il préside les destinées), avec l’arrivée des dizaines de milliers de MRE. Par la suite, le ministre de l’Emploi se rendra au Nord, à Al-Hoceima «pour se déconnecter et recharger les batteries». - Mohand Laenser part vers la fin de la première période. Le ministre de l’Agriculture démarre par de minicongés. Il compte passer quelques jours chez lui à Boulemane. «Après la fête de la Jeunesse, j’essayerai de m’isoler quelque part, dans le Nord de l’Espagne par exemple, où le téléphone ne sonnera pas», indique le secrétaire général du Mouvement Populaire.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc