×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2925 Le 22/12/2008 | Partager

    . Trahi par des traces de farineL’auteur d’un cambriolage commis de nuit dans une boulangerie à Toulon, dans le sud-est de la France, a été confondu par la farine dans laquelle il avait marché, laissant des traces de pas jusqu’à son domicile. Vendredi dernier, le jeune homme, âgé de 25 ans, avait fracturé la porte d’une boulangerie où il avait fait main basse sur la caisse. Mais les policiers chargés de l’enquête ont remarqué sur place des traces de pas empreints de farine. En suivant ces traces, les policiers sont montés sur la toiture de l’immeuble où ils ont trouvé quelques pièces de monnaie, puis ont franchi un couloir avant de redescendre sur le trottoir jusqu’à un autre immeuble. Et là, surprise: au deuxième étage devant un appartement, ils ont découvert des chaussures enfarinées dont les empreintes étaient identiques à celles relevées dans la boulangerie. Interpellé mardi, le jeune homme a reconnu les faits. . Sauvé par une pizza Aux Etats-Unis, un livreur échappe à un braquage en lançant une pizza chaude au pepperoni au visage de l’homme qui tenait l’arme à feu. Selon la police, Eric Lopez Devictoria, 40 ans, a été attaqué par plusieurs hommes. Quand l’un d’eux a sorti une arme, il lui a jeté au visage la pizza fumante qu’il avait à la main, gagnant assez de temps pour se sauver et se mettre à l’abri. Alors qu’il courait, il a entendu au moins un coup de feu mais n’a pas été touché et a été capable d’appeler rapidement les autorités. Trois adolescents suspects ont été arrêtés par la police et accusés de vol à main armée.. 1.700 perruches dans un deux-piècesUn retraité berlinois de 60 ans vivait avec quelque 1.700 perruches dans son deux-pièces, ont révélé les services vétérinaires, qui ont dû évacuer les volatiles suite à des plaintes des voisins excédés par le bruit. Environ 1.000 perruches ont été évacuées mardi, 300 mercredi, et 400 devaient encore l’être dans les jours à venir. «Je n’ai jamais vu une chose pareille», a commenté le conseiller municipal du quartier, Martin Matz. Les perruches vivaient dans des nichoirs accrochés aux murs de l’appartement de 62 m2, dont le sol était jonché de déjections. Le retraité a d’abord adopté un oiseau puis s’en est acheté un autre, «afin de se sentir moins seul», puis les oiseaux se sont multipliés et l’homme a perdu le contrôle, a poursuivi Matz. Les services vétérinaires ont été alertés par le syndic, qui avait lui-même reçu des plaintes des voisins. . Un parfum Burger KingBurger King a lancé la semaine dernière son parfum pour homme: «Flame», c’est le Guardian qui a rapporté l’information. «Le parfum est en vente uniquement sur New York pour l’instant», selon la responsable communication et médias de Burger King. Mais, il est également disponible sur le site firemeetdesire.com. Burger King est parti du concept que les Américains raffolent du «Burger King» et que certains seront ravis d’avoir l’odeur du hamburger toute la journée sur eux. Car le parfum respecte l’odeur. Voici sa description: «une odeur de séduction avec un soupçon de viande grillée». Reste à préciser que le flacon de parfum est vendu à 3,99 dollars.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc