×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2731 Le 10/03/2008 | Partager

. La vaisselle, meilleure que le viagraLes hommes qui partagent les tâches ménagères améliorent l’harmonie au sein de leur couple et pourraient avoir une vie sexuelle plus satisfaisante, selon une étude américaine publiée récemment. «En gros, plus les hommes font de tâches domestiques, plus les femmes sont heureuses», a expliqué Scott Coltrane, sociologue à l’université de Riverside en Californie et coauteur de l’étude dont un résumé a été publié sur le site internet de l’organisation Council of Contemporary Families (CCF). «Les femmes disent ressentir plus d’attirance sexuelle et plus d’affection envers leurs maris s’ils participent aux tâches ménagères», indique le rapport. «Passer plus de temps à s’occuper des enfants peut au contraire nuire à l’intimité du couple», ajoute le rapport.. Brocante explosive Un marché aux puces a dû être évacué pendant quelques heures vendredi dernier à Liège, dans l’est de la Belgique, en raison de la présence de plusieurs kilos d’explosifs que s’apprêtait à vendre un brocanteur, ont rapporté plusieurs médias belges. Selon les pompiers, appelés sur place, il s’agissait de plastic «C3» datant probablement de la Seconde Guerre mondiale. Les pains de plastic, en très mauvais état, étaient contenus dans une simple caisse en bois. Ils étaient toujours dans le camion du brocanteur lorsque l’alerte a été donnée. Des démineurs de l’armée sont intervenus et un périmètre de sécurité a été dressé autour du marché de Saint Pholien, situé dans un quartier populaire de la ville wallonne. Vu leur instabilité, les pains de plastic auraient pu exploser par simple contact avec de l’électricité statique ou une étincelle, selon un pompier. . Jouer au golf peut mener en prison Un joueur professionnel de golf, l’Américain Tripp Isenhour, fait face à des accusations qui pourraient le conduire en prison pour avoir tué un faucon avec une balle. L’incident a eu lieu en décembre lors du tournage d’une vidéo sur l’apprentissage de ce sport. Selon un preneur de son qui a rapporté le crime aux autorités, l’oiseau, perché dans un arbre à environ 275 m de la balle, perturbait le joueur avec son cri. Dans une première tentative d’intimidation, Isenhour a pris une voiturette pour s’approcher et a frappé des balles en direction de l’oiseau pour tenter - en vain- de le faire taire. Le faucon, protégé par la loi sur la conservation des espèces, s’est alors approché de lui à moins de 70 mètres. Isenhour a répété ses frappes et à la 10e balle, il a mortellement touché l’oiseau. Il risque jusqu’à 1 an de prison.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc