×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Un créneau qui rapporte près de 4 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:627 Le 29/10/1999 | Partager


· L'industrie électrique et électronique représente 5% de la production industrielle
· L'activité emploie 4% de l'effectif total du secteur industriel

L'évolution du secteur de l'électricité est liée à celle de la consommation électrique moyenne nationale. Le rythme de croissance du secteur se situe entre 7 et 10%. La production du secteur de l'industrie électrique et électronique au titre de l'année 1998 s'élève à 7 milliards de DH. Ce qui représente près de 5% de la production industrielle.
La valeur ajoutée générée est de 1,9 milliard de DH (4% de la valeur ajoutée globale), alors que les exportations du secteur correspondent à 10% de l'ensemble des exportations manufacturières. Les exportations du secteur sont de l'ordre de 3,8 milliards de DH. A elle seule, l'industrie électrique et électronique emploie 4% de l'effectif total du secteur industriel, soit 19.600 personnes.
Les investissements réalisés dans ce domaine constituent 4% de l'ensemble des investissements du secteur industriel (388 millions de DH investis en 1998). "Le secteur de l'industrie électrique et électronique est très capitalistique.
Les investissements dans ce domaine nécessitent des partenariats", souligne M. Salaheddine Kadmiri, président de la FENELEC (Fédération Nationale de l'Electricité et de l'Electronique).

Les composants électroniques d'abord


La fabrication des composants électroniques (composants à semi-conducteurs) constitue l'activité la plus importante du secteur. Elle concentre 65% des exportations pour un chiffre d'affaires à l'exportation de l'ordre de 2,4 milliards de DH.
Les composants électroniques contribuent à hauteur de 35% à la production totale du secteur pour une valeur ajoutée de 423 millions de DH (22% de la valeur ajoutée du secteur). Environ 27% des investissements du secteur sont réalisés dans cette branche. Pour sa part, la fabrication des fils et câbles isolés électriques emploie un effectif de 2.122 pour une production de plus d'un milliard de DH en1998 (soit 15% de la production du secteur). Les exportations de cette branche ont atteint près de 908 millions de DH (24% des exportations du secteur) alors que l'investissement est de 125 millions de DH (33% de l'investissement du secteur).
Enfin, quant à la branche faisceaux de câbles, elle contribue à hauteur de 20% aux emplois du secteur pour un chiffre d'affaires à l'export de 908 millions de DH (24% des exportations du secteur).
Pour ce qui est des produits fabriqués notamment dans la branche des accumulateurs et piles électriques ainsi que dans celle du matériel d'éclairage et des petites fournitures électriques, ils représentent respectivement 13 et 11% de la production du secteur.

Khadija MASMOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc