×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Transport aérien: La hausse du pétrole, nouvel handicap

Par L'Economiste | Edition N°:1785 Le 08/06/2004 | Partager

Le prix du pétrole compromet un retour à la rentabilité cette année des compagnies aériennes s’il reste à son niveau actuel, a déclaré hier lundi le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (IATA).«Cette année devait être la première année bénéficiaire pour notre industrie depuis le début de ce (XXIe) siècle», a déclaré Giovanni Bisignani, qui s’adressait à l’assemblée générale annuelle de l’organisation qui regroupe 276 compagnies dans le monde.«L’an dernier, nous avons survécu aux assauts des quatre cavaliers de l’apocalypse, le SRAS (la pneumonie atypique), le conflit irakien, le terrorisme et (le marasme de) l’économie», a-t-il ajouté.«Mais un cinquième cavalier, le prix du pétrole, pourrait alourdir d’un milliard de dollars par mois les coûts de production de notre secteur et nous priver à nouveau de bénéfices», a dit l’ancien dirigeant d’Alitalia. De nombreuses compagnies, dont Singapore Airlines, Qantas et British Airways, ont imposé des surtaxes aux passagers pour compenser en partie la hausse du pétrole.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc