×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme/Fin d’année
Le Maroc prisé par les «people»

Par L'Economiste | Edition N°:3433 Le 28/12/2010 | Partager

. Politiques, artistes, stars, intellectuels… . Les Belges et les Français arrivent en force. Proximité, climat, court séjour… les nouvelles tendances Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn (DSK), Jacques Chirac, Carla Bruni, Isabelle et Patrick Balkany… La destination Maroc est très prisée en ce moment par les politiques français de premier rang. Pendant les fêtes de fin d’année, c’est surtout Marrakech et Tanger qui attirent le plus les hommes politiques et les stars de la jet-set internationale. En effet, pour la deuxième année consécutive, Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni ont opté pour un séjour discret dans la ville ocre pour fêter le nouvel an. Pareil pour le couple Isabelle et Patrick Balkany (UMP), respectivement première adjointe au maire et maire de Levallois-Perret en Hauts-de-Seine. Autre figure emblématique de la politique française, et qui plus est patron du FMI (Fonds monétaire international), Dominique Strauss-Kahn (DSK). Il séjourne depuis quelques jours en compagnie de son épouse Anne Sinclair dans un riad de la médina de Marrakech. C’est dire que la ville ocre accueille les tendances phares de la vie politique de l’Hexagone (UMP et PS notamment).C’est devenu presque une habitude de fin d’année, l’ex-président français Jacques Chirac a à son tour opté pour un séjour au Maroc, dans un havre de paix, exactement à la Gazelle d’Or, hôtel très prisé par les stars et les people à Taroudant. Outre les politiques français, le Maroc est en passe de devenir la destination privilégiée de célébrités (intellectuels, acteurs, humoristes, artistes, chanteurs, footballeurs…). Nombreux sont ceux qui y possèdent déjà une résidence secondaire à l’instar de Bernard Henri Lévy (BHL) qui se rend régulièrement à son riad Dar Zahia, Gad El Maleh, Alain Delon… Richard Branson, le patron de Virgin, s’est également offert une superbe kasbah à Asni (dans la région de Marrakech). Le top model Naomi Campbell a pour sa part acquis une luxueuse villa dans la Palmeraie.Hormis le caractère très jet-set de ses visiteurs de fin d’année, le Maroc se classe aujourd’hui parmi les destinations préférées des Belges. Selon Thomas Cook, l’un des plus grands tour-opérateurs en Europe, les réservations pour les vacances de fin d’année vers des destinations ensoleillées, notamment le Maroc, ont augmenté de 20%. Globalement, le Royaume figure au top 5 des destinations privilégiées des Belges aux côtés de l’Espagne, de l’Egypte, de la Tunisie et de la Turquie. Les seniors ont aussi un béguin pour la destination Maroc. D’ailleurs, une enquête d’Ipsos révèle que 2 retraités français sur 10 quittent l’Hexagone pour s’offrir une résidence à l’étranger. «Après les Dom-Tom, le Maroc serait l’une des destinations préférées de ces retraités». Globalement, l’engouement pour la destination Maroc est de plus en plus prononcé auprès des principaux pays émetteurs européens. Pour preuve, et selon un sondage récent, 88% des Français ont envie de venir au Maroc. Or, seulement 7% d’entre eux s’y sont déjà rendus.Mieux encore, selon une enquête citée par le ministre du Tourisme, Yassir Zenagui, «90% des Anglais connaissent le Maroc. Ils sont 19% à avoir envie de le visiter. Mais à peine 9% s’y sont déjà rendus». C’est dire que «les marges de croissance sont encore plus importantes dans le Vieux Continent», affirme Zenagui au Club de L’Economiste.


Petits prix

Pour les vacances de fin d’année, le mot d’ordre des touristes européens s’articule autour du triptyque: proximité, petits prix et neige. Les forfaits dynamiques enregistrent ainsi un franc succès sur cette période de l’année. En revanche, les destinations exotiques et celles lointaines (long courrier) sont en déclin. Ce qui explique le transfert vers les destinations de proximité.


1re destination arabe et africaine

Le Maroc ambitionne de positionner Marrakech en tant que première destination touristique arabe et africaine et l’une des 20 principales destinations au monde. L’ONMT a consacré près de 150 millions de DH pour la promotion de la ville ocre. Les derniers chiffres de l’Observatoire du tourisme montrent que Marrakech a enregistré une augmentation de 18% des nuitées durant les 10 derniers mois de l’année en cours par rapport à la même période en 2009. Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc