×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Télécoms: Deux journées pour faire le point

    Par L'Economiste | Edition N°:308 Le 11/12/1997 | Partager

    ET de trois pour les journées nationales de télécommunications. Elles auront lieu à Rabat du 17 au 18 décembre. Elles se tiennent alors que le secteur est en pleine effervescence: la loi de réforme a été adoptée, les textes d'application sont en cours de préparation et les prétendants se bousculent déjà au portillon.
    Organisée pour la troisième fois par le Ministère des Télécommunications et l'ONPT (tous deux dirigés par la même personne), cette manifestation se tient sous un thème central: «les nouvelles technologies de l'information et de la communication». Objectif: faire le point sur les technologies présentes et à venir et débattre du visage du Maroc des télécoms dans la prochaine décennie. Les éditions précédentes (1991 et 1994) avaient pour objets les transmissions de données et le télétravail.
    Cette année, quatre sessions sont au programme:
    -Les nouvelles technologies de l'information et réglementation. Il s'agit du débat du moment, l'ouverture et la libéralisation du secteur et le rôle du privé.
    -L'évolution technique. Cette session a pour objet de dessiner les grandes tendances techniques.
    -Impacts sociétaux: l'impact du développement des nouvelles technologies sur l'organisation sociétale

    -Les alliances stratégiques: les participants débattront des enjeux pour les opérateurs publics et privés et les utilisateurs.
    Ces sessions seront animées par des experts nationaux et internationaux. On notera la présence de grands opérateurs de télécommunications durant ces journées. En tête de liste, une grosse pointure, M. Michel Bon, PDG de France Télécom qui interviendra dans la session sur les alliances stratégiques. Sa visite coïncide avec celle du Premier ministre français, M. Lionel Jospin.
    Le groupe français n'a pas caché son intérêt pour le secteur national des télécommunications. Toutefois, il n'a pas encore dévoiler toutes ses cartes.
    Un deuxième grand manager étranger, M. Ignacio De Benito, directeur général de Telefonica International, sera aussi de la partie. Son entreprise a récemment présenté sans détours sa stratégie vis-à-vis du Maroc. Autres participants, des responsables de l'opérateur allemand Deutsche Telekom, de la Banque Mondiale et de l'Union européenne.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc