×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Tanger: Un site pour le soutien scolaire

    Par L'Economiste | Edition N°:2161 Le 30/11/2005 | Partager

    . Utiliser l’Internet pour réviser les leçons, le rêve des parents “branchés”. Créé par une société locale, l’accès est pour l’instant payant. Des sponsors recherchés pour développer la gratuitéSoutien et appui des élèves des lycées, tel est l’objectif du site dorosse.com. Le site se présente comme un livre de cours avec table de matières et exercices. Son créateur, Fathi Bricha, insiste sur le caractère instructif du site. Son rôle est double, asseoir la culture Web utile chez les jeunes et leurs parents, mais aussi profiter des nouvelles technologies pour accompagner l’élève dans ses études. Le site a été réalisé en collaboration avec des enseignants. Il a été adapté au programme scolaire marocain, mais les cours peuvent servir pour bon nombre d’autres cas de figure. Il est hiérarchisé par matières, en fonction des différents niveaux, et permet aux élèves aussi bien qu’aux enseignants de se retrouver dans sa structure. Le site, réalisé à base d’animations Flash, jouit d’un dynamisme épuré. Pas trop de gadgets, selon son concepteur, mais des animations parlantes. Ainsi, pour un cours de géométrie, l’élève apprend à l’aide d’animations simples comment tracer une médiane ou retrouver une diagonale. Lors des exercices, il a le loisir de voir son travail corrigé en direct et une note établie sur place, sans attendre que le professeur ait fini de corriger. En plus, il a la possibilité de recommencer son exercice jusqu’à le parfaire. Le site a déjà été testé au sein de 400 familles. Ces dernières ont acquis un abonnement payant d’une année. Bricha compte le rendre public et gratuit, mais dans ce cas, il faut chercher un sponsor. “Il est nécessaire de faire face aux frais de fonctionnement et d’hébergement”, note encore le directeur de Visual Info. La possibilité serait d’entamer un partenariat avec un annonceur de produits alimentaires ou autres, qui serait intéressé par le site. Le cœur de cible serait directement atteint, en l’occurrence les 8-12 ans, dont le pouvoir de décision ne cesse d’augmenter. D’autre part, pour compléter le tableau, le site profite du taux de progression rapide des ménages branchés sur le Net. Les récentes baisses de tarif et les formules “forfait ” ne feront qu’encourager les branchements et l’accès à Internet. Déjà, une ONG est très intéressée par le site de Bricha. Elle voudrait l’utiliser pour assurer l’alphabétisation des immigrés dans le nord de l’Espagne. A noter que Fathi Bricha n’en est pas à son premier essai. Le créateur de sites s’est fait une spécialité dans la réalisation de CD-Roms pour les différentes villes du nord du Maroc. Il a notamment réalisé le site de l’arrondissement de Tanger-Médina.De notre correspondant Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc