×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

SBM: De nouveaux cépages sur le marché

Par L'Economiste | Edition N°:1601 Le 15/09/2003 | Partager

. Il s'agit de quatre grands crus. Castel s'est donné pour mission de “rendre sa splendeur au vignoble marocain”Le nouveau management des Brasseries du Maroc était au complet jeudi dernier pour présenter la nouvelle gamme de vins qui sera lancée dans les prochains jours. Rappelons que c'était la première sortie médiatique pour le staff depuis l'acquisition au mois d'avril dernier de SBM par le groupe français Castel. Quatre nouveaux crus seront ainsi lancés sur le marché d'ici peu. “Des vins haut de gamme”, tient à préciser Jean-Marie Grosbois, directeur général des Brasseries du Maroc. Trois rouges et un rosé constituent cette nouvelle gamme. Il s'agit de Bonassia, Comtesse de la Courtablaise, Larroque rouge et Larroque rosé. Présent au Maroc depuis 1994, dans Cobomi (la limonade Tops) à travers sa filiale Afrique du Nord, BGI (Brasseries et Glacières Internationales), “Castel s'est donné pour mission de rendre sa splendeur au vignoble marocain”, souligne Grosbois. Actuellement, 1.050 hectares de vignes sont exploités sur deux régions historiques, Boulaouane et Meknès, 4 appellations (Zerhoun, Doukkala, Béni M'tir et Guerrouane) et 13 domaines. En acquérant la SBM au mois d'avril dernier au prix fort de 1,7 milliard de DH, Castel, qui est un leader mondial de l'embouteillage, s'adjuge pratiquement le marché marocain de la bière et des boissons gazeuses (voire.www.leconomiste.com). En effet, avec près de 90% de parts de marché revendiquées, les sociétés acquises présentent, malgré la conjoncture mondiale défavorable, des fondamentaux solides. Quant à la concurrence, il faut savoir que Castel était l'un des outsiders de l'ONA dans le marché des boissons entre autres, via Cobomi.Castel dispose d'une expérience de plus de dix ans dans le continent africain. Il se définit comme “un acteur majeur en Afrique francophone dans le secteur de la bière et des boissons gazeuses depuis le rachat en 1990 des Brasseries et Glacières Internationales”. A ce jour, le groupe familial Castel s'organise autour de trois métiers, le vin, l'eau et les métiers de bière et de boissons gazeuses. A ce propos, la cession par le groupe de la branche boissons gazeuses de SBM reste inexplicable . Interrogé à ce sujet, Grosbois a préféré s'abstenir de tout commentaire. Plusieurs questions ayant trait à la stratégie que compte développer le groupe au Maroc, sont restées sans réponse. Toutefois, le management promet que la prochaine visite au Maroc du président du groupe apportera plus d'éclaircissements.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc